Débarquement de Provence : rencontre avec l'un des derniers survivants français

Le 15 août 1944, deux mois après la Normandie, 450 000 soldats débarquent sur les côtes de Provence. Parmi eux, Pierre Velsch, l'un des derniers survivants de cette épisode méconnu de l'histoire de France.

FRANCE 2

75 ans, jour pour jour, dans la nuit du 14 au 15 août 1944, Pierre Velsch s'apprête à débarquer. Avec ses camarades des commandos d'Afrique, ils seront les premiers à poser les pieds sur les plages de Provence. Lui, à 17 ans à l'époque. "Il fallait l'autorisation paternelle bien sûr, qui m'a été refusée. J'ai fait une petite faute. J'ai signé pour lui", témoigne Pierre Velsch, vétéran du débarquement en Provence.

Libérer la France

Libérer la France est un rêve de jeunesse qu'il partage avec sa bande de copains. À Kouba, un petit village des environs d'Alger (Algérie) dont il est originaire. L'opération baptisée "Dragoon" sera décisive pour vaincre les armées de l'Allemagne nazie. Dix semaines après le débarquement en Normandie, plus de 400 000 hommes, 1 200 navires et 600 commandos d'Afrique débarquent sur les plages varoises.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les Alliés débarquent à Saint Tropez, dans le sud de la France, en août 1944.
Les Alliés débarquent à Saint Tropez, dans le sud de la France, en août 1944. (AFP)