Débarquement : souvenir d'un héros de retour en Normandie

Walter Hurd avait 19 ans lorsqu'il a quitté sa Pennsylvanie pour être parachuté sur la Normandie. Son parcours le mènera jusqu'à la libération des camps de la mort.

FRANCE 3

Jeudi 6 juin, lors des commémorations du 75e anniversaire du Débarquement, plusieurs vétérans américains seront distingués. Parmi eux, Walter Hurd qui n'avait que 19 ans et ne connaissait que sa ferme de Pennsylvanie au moment d'embarquer pour combattre en Europe. Il revient à 94 ans avec la même émotion devant les tombes de ses frères d'armes. Il partage avec les autres survivants ce sentiment unique d'avoir survécu au Débarquement du 6 juin 1944, sur les plages de Normandie.

"J'ai eu beaucoup de chance"

"Il y a plusieurs copains de ma division qui sont ici. Ils sont des milliers d'hommes ici. Les trois quarts des gars avec qui j'ai débarqué sont ici. Je suis chanceux, je pense que j'ai eu beaucoup de chance", confie-t-il avec en arrière-plan les croix blanches de plus de 9 000 tombes de soldats américains à Colleville-sur-Mer (Calvados). Parachuté le 6 juin 1944 au coeur d'une Normandie occupée, il se souvient qu'il ne savait pas où aller. "Ça tirait de partout, dans toutes les directions. Il y avait quelques mecs avec moi, on essayait juste de rester en vie", raconte-t-il. Blessé quelques jours plus tard, il repartira au combat jusqu'à délivrer les camps de la mort.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Walter Hurd avait 19 ans lorsqu\'il a quitté sa Pennsylvanie pour être parachuté sur la Normandie. Son parcours le mènera jusqu\'à la libération des camps de la mort.
Walter Hurd avait 19 ans lorsqu'il a quitté sa Pennsylvanie pour être parachuté sur la Normandie. Son parcours le mènera jusqu'à la libération des camps de la mort. (FRANCE 3)