Cet article date de plus de quatre ans.

Communes, État : doivent-ils vendre leur patrimoine ?

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
Communes, État : doivent-ils vendre leur patrimoine ?
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Face aux coûts d'entretien et de rénovation, certaines collectivités décident de se séparer de ses biens remarquables.

Une église, un château, un ancien abattoir, un moulin ou un palais de justice : des pans entiers de notre patrimoine sont aujourd'hui à vendre, parfois même aux enchères sur internet. Pourquoi les départements, les villes, les régions et l'État se séparent-ils de leurs bijoux de famille ? À Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor), l'élu en charge des bâtiments et des finances publiques a un nouveau dossier sur le feu : vendre ce complexe.

Le site est désaffecté

Un site en bord de mer où des générations d'enfants de Saint-Brieuc passent leurs vacances depuis 1951. Aujourd'hui, ils ne respectent plus les normes d'accessibilité et de sécurité. La ville va s'en séparer, estimation : 4 millions d'euros. Depuis un an, le site est vide, désaffecté. Le site n'était plus rentable. Se séparer d'une partie de son patrimoine plutôt que d'augmenter les impôts de ses administrés, c'est le choix de la ville de Saint-Brieuc.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.