Cantal : né sous X, l'erreur administrative

Jean-Pierre Vidal est né sous X. Enfin, c'est ce qu'il a cru pendant soixante-deux ans. L'administration vient de reconnaître son erreur : il avait en fait été abandonné par sa mère. 

FRANCE 3

L'histoire de Jean-Pierre, c'est celle d'un drame qui dévaste, d'une erreur administrative qui hypothèque toute une vie. "Quand je suis né, on m'a toujours fait comprendre que j'étais né sous X. Quand on naît sous X, normalement on ne peut pas avoir accès au dossier", explique Jean-Pierre Vidal, 62 ans, qui réside à Espinat (Cantal). Impossible pour lui de retrouver la trace de sa mère. Mais il n'est pas né sous X. Il l'a découvert l'année dernière quand l'administration reconnaît, soixante-deux ans trop tard, qu'il y a eu une erreur dans son dossier. "J'ai découvert dans ce dossier l'identité de ma maman. Déjà, j'ai découvert qu'elle n'avait pas demandé le secret de son identité envers moi et avait même autorisé que je sois adopté par une famille", affirme-t-il.

Erreur de la Ddass

L'erreur de la Ddass de l'époque balance Jean-Pierre de familles d'accueil en foyers, le laissant finalement s'évaporer dans la nature à 16 ans, adolescent brisé et sans racine. "Ces gens-là m'ont gâché toute ma vie. Ma maman est décédée en 1996 d'un cancer, et si tout le monde avait bien fait son travail, j'aurais pu profiter d'elle", conclut-il. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean-Pierre Vidal est né sous X. Enfin, c\'est ce qu\'il a cru pendant 62 ans. L\'administration vient de reconnaître son erreur : il avait en fait été abandonné par sa mère. 
Jean-Pierre Vidal est né sous X. Enfin, c'est ce qu'il a cru pendant 62 ans. L'administration vient de reconnaître son erreur : il avait en fait été abandonné par sa mère.  (FRANCE 3)