Arles, une ville d'art et d'histoire qui suscite des passions

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 6 min.
Article rédigé par
M. Arribe, E. Sizarols, V. Lucas, F. Fontaine, Images drone : Impatients Film, Florent Parisi - France 2
France Télévisions

Arles (Bouches-du-Rhône) est une ville d'art et d'histoire, qui fut autrefois la capitale provinciale de la Rome antique. Des passionnés continuent de faire vivre cette époque dans les arènes avec des spectacles de gladiateurs. 

La ville d'Arles (Bouches-du-Rhône) est surnommée "la petite Rome des Gaules". Il s'agit aussi de l'une des capitales de la Camargue, qui a inspiré les plus grands peintres, comme Van Gogh, ainsi que les architectes de tous les siècles. Arles est aussi un terrain de jeu idéal pour les amateurs d'histoire et les archéologues. À l'écart de la ville, des spécialistes essaient de reconstituer une autre merveille : une maison antique du premier siècle avant notre ère. Les archéologues ont trois ans pour reconstituer le décor.

Des passionnés de reconstitution historique

Un trésor historique encore plus ancien que les arènes de la ville. Ces dernières se dressent pourtant au centre d'Arles, depuis près de 2 000 ans. Certains jours, on s'y croirait encore. Dans les arènes, la Légion romaine revit grâce à des passionnés de reconstitution historique. Tout est fait pour coller à la réalité de l'époque. Même les instructions des troupes sont en latin. Ils se réunissent presque tous les mois pour répéter leurs attaques et leurs positions défensives. Certains d'entre eux sont chefs d'entreprise, d'autres commissaires aux comptes. "Cette passion pour la Légion, je l'ai depuis (...) que je suis tout petit, confie Camille Fraisse, légionnaire à la Légion Vi Victrix. J'ai déménagé exprès par passion."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.