Auguste Rodin a-t-il plagié Camille Claudel ?

Ils se sont aimés, ils se sont déchirés, mais se sont-ils plagiés ? À l'occasion de deux expositions d'Auguste Rodin et de Camille Claudel dans leurs musées respectifs, une équipe de France 2 a cherché à savoir si le grand maître s'était un peu trop inspiré de son amante tourmentée.

FRANCE 2

Lui, tout le monde connaît son Penseur. Chez elle, c'est une Valse qui est devenue iconique. Auguste Rodin, Camille Claudel, deux sculpteurs exceptionnels. Au début, il est le maître, elle est l'élève. Il est connu, elle pas encore. Alors Rodin a-t-il spolié le talent de Camille Claudel ? Parmi la quantité d’œuvres créées par Rodin, il y en a une qui aujourd'hui encore sème le doute. Elle ressemble étrangement à l'une sculptée par Camille Claudel deux ans plus tôt. Même coiffure, même posture du bras ou de la jambe.

Camille inspire Auguste, Rodin inspire Claudel

Pour comprendre, il faut repartir cinq ans en arrière, en 1884, quand Camille Claudel arrive dans l'atelier de Rodin comme élève. À cette époque, Rodin est une star, il est célèbre pour ses sculptures hyper réalistes, mais Camille va réussir à le bluffer. Elle sait faire aussi bien que lui. La réalité, c'est que pendant 10 ans, Camille inspire Auguste, Rodin inspire Claudel. L'idée si répandue qu'il l'a copie vient en fait d'elle. Car après leur rupture, elle sombre dans la paranoïa. Après Camille, Rodin a changé complètement de style. Aujourd'hui encore, il est considéré comme le plus grand sculpteur du XXe siècle.

Le JT
Les autres sujets du JT
\"La Valse\", sculpture en bronze de Camille Claudel, prise en photo le 28 septembre 2016.
"La Valse", sculpture en bronze de Camille Claudel, prise en photo le 28 septembre 2016. (LEEMAGE / AFP)