À Paris, les trésors du Limousin à l'honneur du musée de Cluny

Publié
Les trésors de Limousins au Musée de Cluny
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture

Le grand musée parisien dédié au Moyen Âge présente dans son parcours permanent "L'œuvre de Limoges". Une très belle collection d'émaux et la tapisserie de "La Dame à la Licorne" émerveillent les visiteurs. 

Après douze ans de fermeture, le musée de Cluny à Paris vient tout juste de rouvrir ses portes. Seul musée français consacré au Moyen Âge, la magnifique collection permanente du musée du 5e arrondissement compte une multitude de joyaux. Parmi eux, L’œuvre de Limoges qui désigne la production des ateliers d'orfèvrerie et d'émaillerie limousins. 

Derrière les vitres, des objets uniques, somptueux. L’émail brille de mille feux sur des chasses ou des calices, des objets liturgiques créés au XIIe siècle. L’âge d’or des émailleurs limousins. "C'est très diversifié car les ateliers limousins ont produit toute la gamme des objets religieux comme notamment la colombe eucharistique. Le Moyen Âge est une période très raffinée, les émailleurs limousins avaient une grande expertise", détaille Christine Descatoire, conservatrice du musée de Cluny. 

Une production abondante

Les ateliers de Limoges pouvaient fournir en nombre, mais aussi des œuvres uniques réalisées spécifiquement pour des commanditaires prestigieux, comme les Papes. À l'époque, ces créations ornées de pierres précieuses se diffusent largement dans toute l'Europe. "Les émaux de Limoges étaient très réputés, on a des pièces limousines qui se trouvent en Scandinavie ou en Europe de l'Est depuis le Moyen Âge", explique encore l'experte. 

Plaque d'un reliquaire de Saint-François d'Assise (Musée de Cluny)

Point d'orgue de la visite du musée de Cluny, la tapisserie de La Dame à la Licorne. Si celle-ci a été tissée par un atelier des Flandres, elle conserve des liens étroits avec le Limousin. "Cette tenture a été découverte au château de Boussac dans la Creuse au XIXe siècle remarquée par Prosper Mérimée et George Sand, après de longues tractations elle a fini par intégrer le musée de Cluny", rapporte la conservatrice.

Tenture de "La Dame à la Licorne" exposée au musée de Cluny, Paris (France 3 Limousin)

Tissées aux alentours de 1500, ces six tapisseries, qui arborent les armoiries de la famille d’origine lyonnaise Le Viste, représentent les cinq sens que sont le toucher, le goût, l’odorat, l’ouïe et la vue. Reste le sixième sens, commenté par l'inscription "mon seul désir", qui a inspiré de nombreuses hypothèses. 

Le musée de Cluny est ouvert tous les jours sauf le lundi de 9h30 à 18h15. Tarifs : 10 et 12€

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.