À Ouistreham, les épaves du Débarquement de Normandie dévoilées au public grâce à la réalité virtuelle

L’exposition "Une armada sous les flots" invite les visiteurs à découvrir les quelque 150 vestiges sous-marins qui reposent encore au large des plages du D-Day. Une véritable immersion dans l’histoire maritime du Débarquement.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'ancre d'un navire de la seconde guerre mondiale en baie de Seine  (Capture d'image / France Télévisions)

Dans la nuit du 5 au 6 juillet 1944, les alliés débarquent sur les plages de Normandie. L’opération amphibie et aéroportée s’appelle Neptune. Parmi les milliers de navires engagés, de nombreuses embarcations coulent en baie de Seine : un pan de l’histoire du Débarquement de Normandie peu connu que le Centre d’activités nautiques de Ouistreham (Cano) sort de l’oubli.  

Exposition Une armada sous les flots

Au plus près des épaves 

Le casque de réalité virtuelle sur la tête, des visiteurs découvrent émerveillés deux épaves de l’opération Neptune : un navire de 121 mètres touché par deux mines et une barge qui transportait du matériel militaire. Une exploration comme s’ils étaient au fond de l’eau. "Vous accompagnez les plongeurs du Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines (Drassm) avec un commentaire historique", leur explique Thibault Bloch, responsable du Cano.

Pendant 7 minutes, le public observe ce qu’il reste de ces embarcations 78 ans après avoir sombré. Des vestiges parfois bien conservés. C’est notamment le cas de l’Empire Broadsword où l’on distingue encore nettement la proue ou encore le pont. Loin des côtes, le navire a échappé aux sociétés de ferraillage qui exploitaient le métal des épaves après la guerre.

Trente ans d'exploration 

Cette exposition, enrichie par des panneaux et un film de 40 minutes, est le fruit de trente années de recherches en mer. "Le club de plongée de Caen-Ouistreham a beaucoup travaillé sur ces épaves de la baie de seine, mais également des archéologues sous-marins américains et britanniques", rapporte Cécile Sauvage, conservatrice du patrimoine. Ce travail a été ensuite repris par le Drassm qui a vérifié, inventorié et complété ces données. En visitant Une Armada de flots, on apprend également que le Débarquement de Normandie est l’opération militaire qui a laissé, dans l’histoire, le plus de vestiges sous-marins.        

Exposition "Une armada sous les flots" - Au Centre d’activités nautiques de Ouistreham (Cano), jetée Paul Émile Victor (Calvados) - Jusqu’au 30 juillet 2022, du mardi au samedi de 10h00 à 17h30 - Entrée libre et gratuite.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Histoire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.