Cet article date de plus de deux ans.

11-Novembre : un jour de mémoire comme une parenthèse d'union nationale pour Emmanuel Macron

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
11-Novembre : un jour de mémoire comme une parenthèse d'union nationale pour Emmanuel Macron
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Après le centenaire célébré l'an passé, les cérémonies du 11-Novembre sont plus sobres, mais restent un temps fort pour la présidence.

Alors que l'année dernière, les cérémonies du 11-Novembre marquaient le centenaire de l'armistice, pour le président de la République, ce jour de souvenir n'est pas seulement un moment de commémoration. "Après son itinérance l'an dernier, Emmanuel Macron célèbre cet armistice encore toute la journée. Il cherche toujours à faire le lien entre le passé et le présent. Ces journées sont un moment de concorde national où le pays fait bloc", raconte Anne Bourse, en duplex devant l'Élysée (Paris) après les cérémonies du matin du 11-Novembre.

Prochain test social le 5 décembre

"Un 11-Novembre comme une parenthèse dans un contexte où les tensions suscitent de nombreuses divisions. Le chef de l'état craint toujours des fracturations d'une partie de la société. Il y a un an par exemple, jour pour jour, la crise des 'gilets jaunes' n'avait pas encore éclaté. On connait la suite. Cette année le premier test social est d'ores et déjà annoncé. Ce sera le 5 décembre prochain avec cette manifestation contre la réforme des retraites. Emmanuel Macron sait donc qu’un an après la crise des 'gilets jaunes', les cérémonies du 11-Novembre ne garantissent pas de calmer les contestations", conclut la journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.