11 novembre : les familles de deux poilus récemment retrouvés rendent hommage à leurs ancêtres

Ce 11 novembre est une journée particulière pour deux familles. Les ossements de leurs ancêtres, deux poilus, ont été récemment identifiés sur le Chemin des Dames. Elles se sont rendues sur place pour leur rendre hommage.

FRANCE 3

Symboliquement un drapeau a été planté au milieu du champ. C'est ici, à l'extrémité est du Chemin des Dames qu'ont été retrouvés il y a quelques semaines seulement les restes de deux poilus. Leurs descendants sont venus du Lot-et-Garonne leur rendre hommage ce 11 novembre, et boucler ainsi une histoire familiale douloureuse.

30 000 soldats

Découverts par un agriculteur qui labourait son champ, le soldat Edmond Trapé et le caporal Jean Boudon reposaient ici depuis un siècle, au milieu de munitions et d'effets personnels. Ils appartenaient au 150e régiment d'infanterie d'Agen, identifiés grâce à leur plaque militaire. De véritables reliques que les familles ont enfin pu récupérer. Le 16 avril 1917, les deux poilus sont fauchés par un obus aux premières heures de l'offensive du général Nivelle sur le Chemin des Dames, l'un des fiascos les plus retentissants de la Grande Guerre. En 10 jours, 30 000 soldats y laissent leur vie. Régulièrement et depuis longtemps des ossements remontent à la surface, sans être forcément identifiés. Les soldats Boudon et Trapé retrouveront leurs frères d'armes à la nécropole nationale de la Maison Bleue dans la Marne où ils seront inhumés au printemps prochain

Le JT
Les autres sujets du JT