11-Novembre : la France se souvient de ses Poilus

Edouard Lefort, soldat de la première guerre mondiale, a laissé derrière lui un témoignage exceptionnel de ces années d'horreur, un journal devenu un livre.

FRANCE 2

Alors que le dernier Poilu s'est éteint en 2008, la France perpétue la mémoire de ses pères. A l'occasion des commémorations du 11-Novembre, une équipe de France 2 a rencontré la famille Lefort à Les Clayes-sous-Bois (Yvelines). Le grand-père Edouard était un combattant de la première guerre mondiale. Son journal est conservé comme une relique. Il a noirci des centaines de pages. A travers son histoire personnelle, c'est la grande Histoire qui se déroule. Dessins, cartes postales, cartographies, photos, c'est un véritable travail de reporter auquel le soldat s'est livré.

Une mémoire qui se transmet

"Au travers de ce livre, c'est la seule façon pour moi de connaître mon grand-père et c'est un reportage qui est juste énorme puisqu'il rentre énormément dans les détails", commente Benoît Lefort. Sur la frontière serbe, la mâchoire d'Edouard Lefort est emportée par un obus. Le Poilu devient alors une gueule cassée. La mémoire se transmet, c'est désormais son arrière-petit-fils, Florent, qui découvre l'histoire de ce soldat de 14-18.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des soldats français avec la tenue des Poilus de la guerre 14-18, lors du défilé du 14-Juillet, à Paris, le 14 juillet 2014.
Des soldats français avec la tenue des Poilus de la guerre 14-18, lors du défilé du 14-Juillet, à Paris, le 14 juillet 2014. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)