Gorges du Verdon : à la découverte d'un village en ruines

Le village abandonné de Châteauneuf-lès-Moustiers (Alpes-de-Haute-Provence) pouvait accueillir jusqu'à 600 habitants jusqu'au XIXe siècle. Peu à peu, il a été déserté.

France 3

Châteauneuf-lès-Moustiers (Alpes-de-Haute-Provence) est un village mort. Il n'y a plus âme qui vive. La dernière veuve est partie en 1932 et pourtant, cette commune a encore son maire, Armand Ferrando, qui vit en contrebas avec ses moutons. Le berger est à la tête de Châteauneuf depuis 1974 et il tient à ses ruines. "Ça fait une marque de quelque chose, qu'il y ait au moins une marque du passé", explique-t-il. Les conditions de vie y étaient très difficiles. Châteauneuf-lès-Moustiers est aujourd'hui rattachée à la ville voisine, La Palud-sur-Verdon.

Un site de mémoire

Des promoteurs immobiliers ont voulu racheter le site pour créer un village d'artistes, dans ce secteur très touristique des gorges du Verdon. Le site est aujourd'hui protégé et un sentier a été créé. Il retrace la vie du village, de ses châteaux du 12e siècle à la difficulté de vivre ici. Ce site restera un site de mémoire pour faire connaître la vie difficile des gens du haut pays.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le village abandonné de Châteauneuf-lès-Moustiers (Alpes-de-Haute-Provence) pouvait accueillir jusqu\'à 600 habitants jusqu\'au 19e siècle. Peu à peu, il a été déserté.
Le village abandonné de Châteauneuf-lès-Moustiers (Alpes-de-Haute-Provence) pouvait accueillir jusqu'à 600 habitants jusqu'au 19e siècle. Peu à peu, il a été déserté. (France 3)