Gironde : le phare de Cordouan, candidat au patrimoine mondial de l'UNESCO

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Gironde : le phare de Cordouan, candidat au patrimoine de l'humanité
FRANCE 2
Article rédigé par
S.Ricottier, M.Arrive, O.Lenuzza, R.Mathé, C.Berbett - France 2
France Télévisions

Le phare de Cordouan (Gironde) sera-t-il inscrit au patrimoine de l'humanité ? On le saura dans la journée du samedi 24 juillet. Quels sont les critères pour être admis, et quels avantages

Cela fait quatre siècles que le monument s'y préparait. Le samedi 24 juillet, ce sera la réponse tant attendue. Le phare de Cordouan (Gironde) entrera-t-il au patrimoine mondial de l'UNESCO ? Ses gardiens, qui le bichonnent à longueur d'année, en rêvent. "Ce phare, ça fait plus de 400 ans qu'il est debout, une fois qu'il est inscrit au patrimoine mondial, on est sûrs que personne ne l'abandonnera jamais", affirme Benoit Jenoudrier, gardien.  

Retombées économiques 

Cordouan, le Versailles de la mer, est le plus ancien phare de France encore en activité. En haute-saison, les gardiens se mutent en guides pour les 25 000 touristes qui viennent chaque année admirer sa chapelle et grimper ses 301 marches. Pour mettre les chances de son côté, le phare s'est refait une beauté. Plusieurs millions d'euros de pierres ont été livrées par hélicoptère. Si l'UNESCO choisit le phare, la région s'attend à des retombées économiques positives. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Patrimoine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.