Feuilleton : les cœurs des villages (4/5)

Être maire, curé, agriculteur ou commerçant en zone rurale, oblige à gérer certaines situations délicates.

France 2

C'est une source d'inquiétude à ciel ouvert pour le père Paul et les élus d'une petite commune. Le toit et les briques de l'église menaçaient de s'effondrer. Il a fallu la fermer au public. Sur 45 000 églises paroissiales en France, près d'une cinquantaine a été détruite au cours de ces 20 dernières années. Des décisions encore extrêmement rares car les Français restent attachés à leur église.

Continuer à faire vivre les territoires ruraux

Restaurer l'église de La Selle-en-Hermoy (Loiret) prendra de longues années et nécessitera près d'un million d'euros de travaux. Un patrimoine à préserver qui grève lourdement le budget des petites communes. "Dans les cinquante ans à venir, il va y avoir soit des églises qui vont tomber en ruines, soit des énormes sommes d'argent à réunir", précise le père Paul. À Saint-Félix-Lauragais (Haute-Garonne), durant de longs mois, les travaux ont occupé deux jeunes commerçantes et leurs proches. 90 000 euros ont dû être trouvés pour rénover la devanture, acheter les stocks et le fonds de commerce.

Le JT
Les autres sujets du JT
Être maire, curé, agriculteur ou commerçant en zone rurale oblige à gérer certaines situations délicates.
Être maire, curé, agriculteur ou commerçant en zone rurale oblige à gérer certaines situations délicates. (France 2)