Cet article date de plus de neuf ans.

Feuilleton : la belle histoire du nouveau chemin de croix de Gimont (4/4)

Les paroissiens de Gimont dans le Gers se lamentaient de n'avoir dans leur église qu'un chemin de croix provisoire depuis le vol de l'original. Une souscription a été lancée. Elle a permis de commander un nouveau chemin de croix à un peintre installé dans le village. Cédric Lavaud apporte un regard très personnel sur cette tradition catholique. Un feuilleton de France 3 Toulouse.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La Résurrection, 15ème station du chemin de croix
 (France3/culturebox)
Episode 1:
Il faut remplacer le chemin de croix "provisoire" de l'église de Gimont installé depuis les années 70, suite au vol de l'original. Le choix des paroissiens se porte sur Cédric Lavaud. peintre installé à Gimont, il a toujours eu un penchant pour.....la tauromachie, mais c'est avec enthousiasme qu'il a accepté ce "défi".

Reportage: Corinne Lebrave, Mathilde Laban, Karin Glock, Jël Eon  
Episode 2:
Cette "commande" occupe Cédric Lavaud à plein temps. L'artsite devait répondre à un cahier des charges très précis. Un chemin de croix compte habituellement 14 stations. Cédric lavaud a pu en faire une quinzième : celle de la Résurrection.
Episode 3:
Le grand jour est arrivé. c'est l'heure de l'accrochage
Episode 4:
Après l'accrochage des toiles de Cédric Lavaud, les paroissiens s'apprpoprient doucement ce nouveau chemin de croix. L'évêque d'Auch est là pour le bénir. Cédric Lavaud, incroyant, est ému.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Patrimoine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.