Commerce : le dernier crépin ferme sa boutique à Lyon

Publié Mis à jour
Commerce : le dernier crépin ferme sa boutique à Lyon
Article rédigé par
J. Sauvadon, V. Bachtik, C. Thomas - France 3
France Télévisions

À Lyon, dans le Rhône, l'une des plus vieilles boutiques de la ville va fermer. Il s'agit du dernier crépin, un artisan qui travaille avec des cordonniers et dont la profession disparaît. 

Près de la basilique de Fourvière, à Lyon (Rhône), une échoppe, ouverte depuis 127 ans, va fermer à la fin du mois de septembre. Il s'agit du dernier crépin de Lyon. "Le crépin est le grossiste des cordonniers, on fabriquait les dessus de chaussures, parce qu'à l'époque, les cordonniers fabriquaient leurs chaussures", explique Jacques Baudière, de la boutique "Le crépin de Lyon". Désormais, avec les baskets, les caoutchoucs ou cuir à semelle ont presque disparu.  

Une institution familiale 

Jacques Baudière travaille dans la boutique depuis 25 ans. Il a succédé à son père et à son grand-père. "Mon grand-père avait déposé un brevet pour ses talons tournants (…) ça évitait d'user dans le coin de la chaussure", détaille-t-il. Au fil du temps, dans le magasin, les chaussures en cuir ont fait place aux ceintures, aux laisses pour chien ou aux produits d'entretien. "C'est dommage de voir partir tout ceci, c'est une mémoire qui part", regrette un habitué du crépin. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.