Brad Pitt s'oppose à la vente par Angelina Jolie d'une partie de leur domaine viticole de Miraval en Provence

Brad Pitt reproche à son épouse Angelina Jolie, dont il est séparé depuis 2016, d'avoir vendu ses parts de leur domaine varois à un oligarque russe, sans le prévenir.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Les acteurs américains Angelina Jolie et Brad Pitt, alors en couple, le 13 juin 2014 à Londres (Grande-Bretagne). (CARL COURT / AFP)

Les deux superstars américaines Angelina Jolie et Brad Pitt continuent de se déchirer sur les conditions de leur divorce entamé en 2016: l'acteur réclame un procès au civil contre son ex-femme pour contester la vente de ses parts dans leur domaine viticole du sud de la France.

L'ancien couple vedette de Hollywood s'était associé en 2011 à une famille de vignerons français, les Perrin, pour produire le "Miraval Côtes de Provence", du nom de leur château sur la commune du Val, tout près de Correns dans le Var (sud-est de la France). Le domaine de 500 hectares, dont 50 hectares de vignes, avait été acquis en 2008. Angelina Jolie et Brad Pitt s'y étaient mariés en 2014, après des années de vie en couple, avant d'engager deux ans plus tard une procédure de divorce qui s'enlise depuis dans de longues batailles judiciaires, notamment sur la garde de leurs six enfants.

Angelina Jolie a vendu ses parts du domaine à un oligarque russe

Dernier épisode en date: une plainte déposée par Brad Pitt jeudi soir devant un tribunal de Californie attestant que les deux stars "étaient d'accord pour ne jamais vendre leurs intérêts respectifs dans le domaine Miraval sans le consentement de l'un ou l'autre". Mais en octobre, Angelina Jolie a cédé ses parts à "un fabricant de spiritueux basé au Luxembourg et contrôlé par l'oligarque russe Iouri Shefler", connu un temps comme le patron de la plus grosse société russe d'exportation de vodka et qui s'était confronté en justice en 2002 à l'Etat russe.

Selon la plainte consultée par l'AFP, la vente des parts s'est faite au profit de "l'acheteur Tenute del Mondo", filiale du groupe Stoli contrôlé par M. Shefler. Dans sa plainte, Brad Pitt reproche à Angelina Jolie de ne pas lui avoir d'abord proposé la vente de ses parts, l'accuse d'avoir "cessé depuis longtemps de contribuer à Miraval" et réclame que l'affaire soit tranchée par un tribunal civil, avec un jury.

Un domaine viticole acheté 25 millions d'euros en 2008

Une source proche du dossier a même accusé vendredi Angelina Jolie de "chercher un retour sur un investissement qu'elle n'a pas fait et des bénéfices qu'elle n'a pas gagnés". Le couple avait payé en 2008 "environ 25 millions euros" pour le domaine viticole, Brad Pitt apportant 60% et Angelina Jolie 40%. Depuis l'arrivée du vigneron Marc Perrin en 2011, le chiffre d'affaires est passé de trois millions de dollars en 2013 à plus de 50 millions de dollars en 2021.

En janvier 2020, le domaine de vins rosés de Miraval s'était associé avec le champagne Peters (est de la France) pour créer une maison dédiée au champagne rosé, "un projet familial entre Angelina Jolie, Brad Pitt et leurs enfants avec les familles de vignerons Perrin et Peters". Sollicitée vendredi par l'AFP, la société Tenute del Mondo s'est félicitée de son "investissement dans Miraval, un vin exceptionnel" avec pour objectif d'en faire "la marque de vin et de champagne rosés la plus renommée".

Brad Pitt compte par ailleurs rouvrir cet été, après complète rénovation, les célèbres studios de musique Miraval, construits à la fin des années 70 et qu'abrite le château de Miraval. Des studios qui ont vu passer nombre d'artistes internationaux dans les années 80 et 90, tels Pink Floyd (pour l'album The Wall), The Cure, AC/DC, Sade, Muse, Sting, Bryan Ferry, Téléphone ou Indochine.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Patrimoine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.