Cet article date de plus de trois ans.

Un fromage vieux de 3 200 ans découvert dans une tombe égyptienne

Le produit, découvert dans une tombe de la nécropole de Saqqara, "est probablement le plus ancien résidu archéologique solide de fromage jamais trouvé".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les pyramides de la nécropole de Saqqara, en Egypte, le 14 juillet 2018. (KHALED DESOUKI / AFP)

Un fromage vieux de 3 200 ans a été découvert dans l'ancienne capitale de l'Egypte antique, Memphis, selon une étude relayée vendredi 17 août par le HuffPost. Une équipe scientifique a retrouvé des pots cassés remplis d'une mystérieuse substance blanche dans la tombe de Phtames, l'ancien maire de Memphis.

Ce tombeau avait été découvert en 1885 dans la nécropole de Saqqara, avant d'être pillé puis perdu dans les sables. Ce n'est qu'après sa deuxième découverte, en 2010, que les scientifiques ont retrouvé ces jarres, précise Futura Sciences.

Après analyse, la substance blanche s'est avérée être du fromage, précisent les scientifiques dans un article publié le 25 juillet dans la revue Analytical Chemistry. C'"est probablement le plus ancien résidu archéologique solide de fromage jamais trouvé", avancent-ils. Pas question toutefois de goûter ce produit laitier. Les chercheurs y ont détecté une bactérie, la brucella melitensis, responsable de la brucellose chez les moutons et les chèvres. Cette maladie, transmissible à l'homme, provoque de la fièvre, des maux d'estomac, de la toux voire la mort si le patient n'est pas pris en charge.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Archéologie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.