Patrimoine : au large de Nice, des amphores sauvées du pillage

Publié Mis à jour
Patrimoine : au large de Nice, des amphores sauvées du pillage
France 3
Article rédigé par
N. Jourdan, A. Lalli, H. Ayroulet - France 3
France Télévisions

Fin avril, après un pillage dans l'épave d'un bateau, des amphores de plus de 2 000 ans ont été volées ou cassées. Une trentaine d'entre elles ont pu être sauvées et ramenées à Nice, dans les Alpes-Maritimes.   

Des amphores gréco-italiques ont été extraites de l'épave du fort royal, échouée près des îles de Lérins (Alpes-Maritimes). Une trentaine d'amphores ont ainsi été remontées fin avril pour les mettre à l'abri des pilleurs. Plusieurs vestiges de l'épave ont en effet été saccagés ou volés. "Il y avait d'autres morceaux ici et ça a été cassé", montre Nathalie Huet, du Département des recherches archéologiques, subaquatiques et sous-marines (DRASSM), qui présente une amphore cassée.  

"On perd une pièce du puzzle"

Le service d'archéologie de la métropole Nice Côte d'Azur va conserver les amphores rescapées. "On a vraiment perdu une part du site avec cette extraction de pillage (…) On perd une pièce du puzzle finalement et ça, on ne peut pas l'inventer", regrette Sybille Legendre, responsable des opérations en archéologie sous-marine de la métropole Nice Côte d'Azur. Les amphores vont être immergées et dessalées afin de préserver la céramique. Elles seront ensuite sauvegardées dans des conditions adaptées. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.