Histoire : Ludovic Slimak a enquêté sur les causes de la disparition de l'homme de Néandertal

Publié Mis à jour
franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

La disparition de Néandertal remonte à 40 000 ans. Depuis 30 ans, Ludovic Slimak enquête sur les causes de sa mort. Il révèle ses conclusions dans son livre "Néandertal nu" (Editions Odile Jacob).

Ludovic Slimak, paléoanthropologue, chercheur au CNRS est l'auteur de Néandertal nu. Il s'interroge sur ce qui a tué l'homme de Néandertal. "Il nous reste des ossements, il nous reste des silex, il nous reste leurs lieux de vie : les grottes", explique-t-il. Pour lui, l'homme de Néandertal n'a pas disparu pour des raisons climatiques. "On a quand même une espèce de synchronie remarquable entre l'arrivée d'Homo Sapiens et sur la disparition des Néandertaliens", note Ludovic Slimak.

L'Homo Sapiens possède une meilleure maîtrise des propulsions mécaniques

Les Sapiens portent des gênes de Néandertal, ce qui prouve que leur cohabitation a donné lieu à des échanges. L'Homo Sapiens est arrivé en plus grand nombre, avec une meilleure maîtrise des propulsions mécaniques. "On ne peut pas innocenter, à la suite de cette enquête, Homo Sapiens de ce crime originel", affirme Ludovic Slimak. Selon lui, la perte de Néandertal est importante, surtout au point de vue de la créativité.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.