Découverte d'une gigantesque cité Maya : "Cela change nos perspectives sur les processus de sédentarisation", explique une chercheuse

Un site Maya immense a été découvert récemment au Mexique, qui apporte de multiples informations aux spécialistes, notamment sur la formation des villes à cette époque.

Vue aérienne de l\'ancien site Aguada Fénix, au Mexique, le 3 juin 2020.
Vue aérienne de l'ancien site Aguada Fénix, au Mexique, le 3 juin 2020. (REUTERS)

Un gigantesque site Maya a été découvert dans le sud-est du Mexique. Vieux de 3 000 ans, Aguada Fénix est le plus monumental complexe cérémoniel de toute cette civilisation. Les images publiées dans la revue Nature le 3 juin révèlent également les fossés et chaussées entourant la plateforme monumentale. "Cette découverte ouvre des perspectives sur les processus de formation des sociétés urbaines" Maya, a expliqué mardi 9 juin sur franceinfo Chloé Andrieu, chercheuse au laboratoire archéologie des Amériques du CNRS, spécialiste de la civilisation Maya.

franceinfo : De quoi s'agit-il ?

Chloé Andrieu : C'est un groupe d'édifices organisés autour d'un monument colossal. C'est une gigantesque plateforme construite en terre, de 1 400 mètres de long et de 15 mètres de haut, qui est associée à neuf allées rectilignes qui partent de part et d'autre du bâtiment. La plus longue mesure 6 kilomètre de long. Donc, c'est un ensemble monumental impressionnant avec une fonction sans doute religieuse, puisqu'on a trouvé des offrandes et des pots au centre de l'édifice principal. On ne connaît pas de village d'habitations autour.

Est-ce inédit ?

C'est l'édifice à ce point monumental le plus ancien que l'on connaisse. Jusqu'à présent, ils dataient de 600 à 400 avant Jésus-Christ. Donc, là c'est considérablement plus vieux, plus grand. Cette découverte ouvre des perspectives sur les processus de formation des sociétés urbaines que sont les sociétés Maya. On est à 400 kilomètres des grands centres Olmèques, qui sont une civilisation voisine, qui avaient déjà développé avant les Mayas des grands centres urbains.

Que vous apporte cette découverte ?

Le fait qu''il n'y ait pas de village autour permet de changer les perspectives sur les processus de formation des villes Maya, puisqu'on pensait qu'il s'agissait de processus longs, de petits villages qui seraient petit à petit réunis pour former des villes. Cette découverte tendrait à montrer qu'on avait sans doute de grands centres cérémoniels bien avant d'avoir des villages. Cela change nos perspectives sur les processus de sédentarisation. On pense qu'ils étaient semi-nomades.