Yannick Noah s'attaque au FN dans une chanson : "une musique d'ascenseur" répond Marine Le Pen

Dans sa nouvelle chanson initulée "Ma colère", l'ancien tennisman chante notamment : "Ma colère n'est pas un Front, elle n'est pas nationale. (...) Ma colère a tout l'honneur, de combattre la leur."

Marine Le Pen, le 17 février 2014, à Reims (Marne). 
Marine Le Pen, le 17 février 2014, à Reims (Marne).  (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)

Le nouveau single de Yannick Noah n'est pas du goût de la présidente du Front national. Marine Le Pen trouve "indigente" la chanson sortie mardi 4 mars, intitulée Ma colère, dans laquelle l'ex-tennisman s'en prend à son parti.

"Je la trouve indigente. Je trouve que les paroles sont assez mauvaises. Quant à la musique d'ascenseur sur laquelle on l'a collée, je ne suis pas sûr que ça fasse beaucoup de ventes", a déclaré la présidente du Front national, interrogée sur le sujet en marge d'un déplacement à Angers (Maine-et-Loire). "Donc je ne sais pas, c'est quoi la prochaine étape ? La sortie d'un album 'Boule et Bill s'engagent contre les extrêmes' ? Ou je ne sais pas, 'Bécassine fait de l'antifascisme' ? Tout ça ne m'apparaît pas sérieux", a-t-elle ajouté.

Dans son nouveau single, accompagné d'un clip dans lequel apparaissent Eric Cantona, Chantal Lauby, Cali ou encore Grand Corps Malade, Yannick Noah chante notamment : "Ma colère n'est pas un Front, elle n'est pas nationale. (...) Ma colère a tout l'honneur, de combattre la leur."

Pour Marine Le Pen, "le système essaye de remettre en place les vieilles techniques contre le Front national des années 80. Monsieur Noah est un peu vieux pour jouer à ça".