Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Trois inconnus improvisent un concert de rue et cartonnent sur YouTube

Publié Mis à jour
Article rédigé par
France Télévisions

Un passant a filmé un mini-concert improvisé entre trois inconnus, dans une rue de Dallas, au Texas (Etats-Unis). La vidéo a été vue plus de deux millions de fois en deux jours.

Ils ne se connaissaient pas, mais sont devenus célèbres ensemble. Un guitariste de rue chantait une de ses compositions, sur un trottoir d'Irving, dans la banlieue de Dallas (Texas), le 9 mai dernier, quand deux chanteurs l'ont rejoint pour une jam session, repérée, samedi 17 mai, par ViralViralVideos.

Une guitare, une voix soul et un couplet de rap

Dans le public, Jaime Tatos Maldonado a sorti son portable et filmé cette performance inattendue, avant de la partager sur Facebook. Reprise ensuite sur YouTube, on y voit le guitariste, seul, qui répète son refrain "Sometimes I just don't know", la tête baissée, quand un premier passant souriant le reprend, d'une voix de chanteur soul. Un second les rejoint ensuite avec un couplet de rap.

En deux jours, la vidéo a été vue sur YouTube plus de deux millions de fois et partagée 12 000 fois sur Facebook. Ce qui a encouragé Jaime Tatos Maldonado à rechercher les musiciens. Il a déjà retrouvé le guitariste, dont le pseudonyme sur Facebook est Jesse Rya et qui semblait tout ignorer de sa soudaine célébrité sur le web.

Mise en scène ou authentique impro ?

Pour certains internautes sceptiques, le petit concert est mis en scène. Dans les commentaires, sur YouTube, ils relèvent des détails "étonnants", comme l'arrivée du troisième chanteur qui abandonne son ami entré dans l'épicerie voisine, sans prévenir. D'autres répondent que ce genre de scène se produit tous les jours dans les villes où vivent de nombreux musiciens. Celle-ci est simplement devenue étrangement virale, en quelques heures.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Musique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.