Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Trente ans après, les Insus rebranchent Téléphone à Amiens

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
"Bombe humaine", "Cendrillon": faisant vibrer une salle comble d'inconditionnels reprenant tous leurs tubes en choeur, Jean-Louis Aubert, Louis Bertignac et Richard Kolinka ont rebranché le courant mercredi à Amiens, 30 ans après la fin de Téléphone, avec le premier concert d'une tournée géante.
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Devant 6 000 spectateurs, les Insus, leur nouveau nom de scène, ont assuré 2h30 de concert enflammé.

Bombe humaine, Cendrillon : faisant vibrer une salle comble d'inconditionnels reprenant tous leurs tubes en chœur, Jean-Louis Aubert, Louis Bertignac et Richard Kolinka ont rebranché le courant, mercredi 27 avril, à Amiens (Somme), trente ans après la fin de Téléphone, avec le premier concert d'une tournée géante.

Devant les 6 000 spectateurs du Zénith de la capitale picarde, plein à craquer, les Insus, leur nouveau nom de scène, ont assuré 2h30 de concert enflammé, avec 20 morceaux, dont leurs titres inoxydables : Un autre monde, New York avec toi ou encore Le jour s'est levé.

Bondissant sur scène en permanence, échangeant des blagues entre les chansons, le chanteur Jean-Louis Aubert et le guitariste Louis Bertignac sont apparus très complices, terminant le concert en sueur, sous les applaudissements du public, principalement des 45-60 ans venus revivre leur jeunesse, parfois accompagnés de leurs enfants.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Musique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.