VIDEO. Portrait d'un jeune prodige du violoncelle

Edgard Moreau a remporté cette semaine l'une des victoires de la musique classique. Il a été sacré meilleur soliste instrumental au violoncelle. France 2 l'a rencontré.

France 2
Le jeune musicien a donné ses premiers concerts à l'âge de 11 ans et joue désormais sur les plus grandes scènes du monde. À 20 ans, il est considéré comme un futur grand nom de la musique classique. Surnommé "le petit prince du violoncelle", Edgard Moreau a déjà été maintes fois couronné. À son palmarès : deux victoires de la musique en trois ans, le prix du jeune soliste Rostropovitch à 15 ans. Il y a longtemps qu'on ne parle plus à son sujet de "révélation". 

Relation sensuelle à l'instrument

 
Chez le jeune virtuose, on trouve des centaines de partitions, une console de jeux vidéo délaissée, et une guitare électrique. Son instrument, le violoncelle, il l'a rencontré par hasard à quatre ans, un coup de foudre en écoutant une petite fille qui en jouait. Depuis quelques années, il joue sur un Tecchler, fabriqué en 1711, et offert par son papa. "On a un choix de palettes sonores et de couleurs qui est très très important avec le violoncelle et puis j'aime aussi la relation entre l'instrumentiste et l'instrument, cette façon d'enjamber un peu l'instrument, de le serrer dans ses bras, c'est quelque chose de très sensuel", explique le virtuose. 
 
Seize ans de violoncelle en pleine période de croissance ont même changé la forme de ses doigts. Malgré son toucher d'archet unique, son charisme et sa maturité, Edgar Moreau se trouve trop jeune pour penser à l'avenir. Le monde de la musique voit pourtant déjà en lui un futur grand champion.
Le JT
Les autres sujets du JT