20h30 le samedi, France 2

VIDEO. Il a fallu six mois à un jeune journaliste pour réunir Brel, Brassens et Ferré autour d'une table en 1969

Les trois monstres sacrés de la chanson française n’avaient jamais été réunis autour d’un micro. Cette rencontre inédite n’a cependant pas eu lieu dans un studio de radio mais dans un appartement parisien. Elle fera la une du magazine musical "Rock & Folk"… Extrait du magazine "20h30 le samedi" diffusé le 2 novembre 2019, juste après le journal de France 2.

Le journaliste pigiste François-René Cristiani a 24 ans quand il propose un scoop à réaliser au rédacteur en chef de Rock & Folk : réunir Jacques Brel, Georges Brassens et Léo Ferré. En cas de succès, la couverture lui est promise. Alors, il fonce, mais six mois lui seront nécessaires pour réussir cet exploit journalistique. Pour s’accorder sur une date, entre les différents emplois du temps, c'est un véritable casse-tête. Ce sera finalement le 6 janvier 1969 dans un appartement du VIe arrondissement de Paris.

"Le sentiment général, c’est l’anxiété, car on ne sait pas s’ils vont venir. il faut vous dire que c’est improbable. Ce n’était pas du tout joué que ça fonctionne", raconte Philippe Monsel au magazine "20h30 le samedi" (replay). Il était alors l’assistant du photographe Jean-Pierre Leloir (1931-2010) qui a réalisé cette photo historique des trois monstres sacrés de la chanson française, l’une des plus vendues en France. En une du numéro 25 du magazine musical publié le mois de février suivant : "Brel, Brassens et Ferré réunis pour la 1ère fois". Pari gagné !

"Vous êtes le seul à avoir réussi ce tour de force"

"Il est 16h28… Je vois arriver la DS… Je la connaissais parce que c’était celle du chauffeur de Brassens, se souvient François-René Cristiani. Deux secondes après, le coup de sonnette. Et Brassens arrive. En voilà déjà un…" Deuxième coup de sonnette à 16h30 : c’est Jacques Brel. Et à 16h32, c’est au tour de Léo Ferré d’arriver. On boit de la bière, on fume… et une conversation inédite s’engage entre les trois artistes, comme entre trois copains de toujours. "Vous êtes le seul à avoir réussi ce tour de force", dit Georges Brassens au journaliste qui les a rassemblés autour d’un micro. Trois voix pour une libre parole...

Brassens : "Je fais des chansons, je ne sais pas si je suis poète. Il est possible que je le sois un petit peu, mais enfin, je mélange des paroles et de la musique, et puis je les chante. C’est pas tout à fait pareil quand même." Brel : "L’artiste, c’est un brave homme qui est totalement inadapté et qui n’arrive qu’à dire publiquement ce qu’un type normal dit à sa bobonne le soir." Ferré : "Chaque fois que je rencontre dans la rue une putain, et si elle me reconnaît, elle ne me fait jamais l’article parce que je fais le même métier. Parce que vous vendez quoi ? Votre voix…"

Photo : Jean-Pierre Leloir 
Photo : Jean-Pierre Leloir  (Photo : Jean-Pierre Leloir)