Disparition du violoniste de jazz Didier Lockwood

Le célèbre violoniste de jazz, Didier Lockwood, est décédé d'une crise cardiaque dimanche à Paris. Portrait.

Voir la vidéo

Didier Lockwood et son violon, un duo qui, quarante années durant, aura révolutionner le jazz français. Le célèbre violoniste de jazz français est mort à l'âge de 62 ans, dimanche 18 février, des suites d'une crise cardiaque. À l'âge de 17 ans, il est repéré par Stéphane Grapelli, qui fait de lui l'un de ses fils spirituel. Grâce à cela, Didier Lockwood découvre la liberté musicale et invente le violon électrique. Son style se nourrit de toutes les influences, allant de la musique indienne à la musique classique revisitée, en passant par le folk.

Un artiste "exceptionnel"

Point d'orgue de sa carrière, une victoire de la musique glanée en 1985. Ce soir, nombreux sont ceux à saluer son talent ainsi que sa générosité. "L'adjectif qui revient, c'est exceptionnel. Vraiment exceptionnel. C'est quelqu'un qui était incapable de mesurer tout ce qu'il pouvait procurer comme émotion au public, derrière son violon. Il donnait tout, et même au-delà.", explique la cantatrice mezzo-soprano, Sophie Pondjiclis.

Le JT
Les autres sujets du JT
Didier Lockwood, à Paris, le 31 mai 2017. 
Didier Lockwood, à Paris, le 31 mai 2017.  (JOEL SAGET / AFP)