Une bibliothécaire d'Oxford licenciée après un Harlem Shake

Des étudiants ont dansé (et se sont filmés) dans la bibliothèque du département St Hilda, un dimanche matin, sans que l'employée ne le leur interdise.

Le 17 février 2013, dans la bibliothèque du département St Hilda d\'Oxford (Royaume-Uni).
Le 17 février 2013, dans la bibliothèque du département St Hilda d'Oxford (Royaume-Uni). (YOUTUBE / FRANCETV INFO)

L'université d'Oxford n'a pas apprécié le Harlem Shake de ses étudiants. Le 17 février, une trentaine d'entre eux ont délivré leur interprétation de la fameuse danse dans la bibliothèque universitaire britannique. Ils ont filmé leur prestation et la vidéo a été mise en ligne sur YouTube. La diffusion a entraîné le licenciement de la bibliothécaire qui travaillait au moment de leur performance. Quant aux étudiants identifiés, ils ont écopé d'amendes. Mercredi 20 mars, les étudiants du département St Hilda ont demandé la réintégration de l'employée congédiée.

Le bureau des élèves a adopté deux motions pour demander la réintégration de l'employée et l'annulation des amendes, dont le montant est jugé excessif. Sa présidente fait valoir que la danse n'a duré que sept minutes, a eu lieu un dimanche matin et n'a entraîné aucune perturbation ou dégradation dans les lieux. "Je veux insister sur le fait que nous n'essayons pas d'aller à l'encontre des décisions prises par les responsables de l'université, mais nous estimons que la bibliothécaire a été injustement traitée c'est pourquoi nous appelons à sa réintégration", a-t-elle indiqué.