Cet article date de plus d'un an.

Une application révolutionnaire permet aux musiciens d'interagir avec leur partition numérique

Créée à Berlin par un chef d'orchestre et un informaticien, l'application Enote permet de naviguer simplement dans les partitions musicales et de les modifier grâce à une intelligence artificielle.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'application Enote permet au musicien d'intéragir avec sa partition. (RORY O'MALEY / ENOTE TEAM)

C'est une petite révolution pour les musiciens. Terminé les partitions musicales sur papier, elles sont désormais disponibles dans une application numérique baptisée Enote et qui devient la première bibliothèque de partitions numériques au monde. Cet outil, lancé dans le monde entier, doit simplifier la vie des professionnels et des amateurs.

Une intelligence artificielle qui lit la musique

Cette application révolutionnaire a été créée à Berlin par un duo surprenant : un chef d'orchestre et un informaticien. Le premier en avait assez de travailler avec des partitions papiers ou parfois numériques, mais seulement en format PDF. "On n'a pas la possibilité d'interagir avec la partition avec ce format. Et ça, ça n'a pas évolué depuis 100 ans", explique Boian Videnoff à la tête de l’Orchestre philharmonique de Manheim.

Avec un collègue informaticien, il a développé une intelligence artificielle capable de lire une partition dans les moindres détails, peu importe l’instrument et peu importe la taille de l’orchestre. "Vous pouvez vraiment personnaliser votre partition et vous pouvez également extraire les partitions de certains instruments, assure le chef d'orchestre. Vous pouvez également naviguer directement sur la partition, en fonction du mouvement ou de la mesure de la partition. Pas la peine de changer les pages."

Il suffit d'un clic pour changer de tonalité

Boian Videnoff, chef d'orchestre

à franceinfo

Aujourd'hui, 3 500 œuvres sont disponibles sur Enote et pratiquement autant seront ajoutées chaque semaine d’ici fin 2021. L'application devrait alors en contenir plus de 150 000.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Musique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.