Un couple de "musiniéristes" fait chanter les plantes

Vous ne verrez plus les plantes de la même façon quand vous aurez découvert le travail de Jean et Frédérique Thoby. Des "musiniéristes", comme ils se sont baptisés, qui nous révèlent le chant des glycines, fougères et autres hortensias. Étonnant !  

Grâce à ce boitier qui transcode les signaux électriques en notes de musique, on peut entendre les plantes \"chanter\". Bluffant !
Grâce à ce boitier qui transcode les signaux électriques en notes de musique, on peut entendre les plantes "chanter". Bluffant ! (P. Turpaud / France 3)

Dans leur Plantarium de Gaujacq dans les Landes, Jean et Frédérique Thoby disposent de plus de 3000 espèces. Une véritable pépinière d’artistes pour ce couple qui fait chanter les plantes en captant leur activité électrique grâce à deux électrodes, l’une à la racine de la plante, l’autre sur une feuille ou une fleur.

Cette activité électrique traduit le comportement de la plante face à ce qu’il se passe dans son environnement immédiat, activité humaine ou animale, et qui la fait réagir. Des oscillations, des vibrations qui une fois transcodées et amplifiées se transforment en notes de musique. Il suffit ensuite d’associer cette partition végétale à des instruments.

Phyto neurologie

Le travail de nos "musiniéristes" interesse beaucoup le monde scientifique. S’ils ont découvert que chaque espèce "chantait" différemment, ils se sont aperçu aussi que la géographie avait son importance. La lavande italienne par exemple ne produira pas les mêmes sons que la lavande française. Une quinzaine de chercheurs travaille ainsi avec le couple sur cette nouvelle science reconnue en 2014 et baptisée "phyto neurologie". 

On lève le voile sur une compréhension bien plus large. Car en fait la musique humaine n’est pas humaine. Elle est tout simplement universelle et liée au végétal. Et ça c’est une grande découverte.Jean Thoby "Musiniériste"

Il y a quelques mois, France 5 avait demandé à Jean Thoby en quoi consistait la phyto neurologie :