"This Is Not A Safe Place", nouvel album et belle surprise pour les Anglais de Ride

Fleurons du rock anglais dans les années 1990, à la veille de la britpop, le groupe Ride vient de sortir un nouvel album, "This Is Not A Safe Place", qui sonne comme à leurs plus belles heures. C'est un peu une surprise de les retrouver à ce niveau.

Les quatre membres de Ride, de retour avec un superbe sixième album dans une histoire torturée.
Les quatre membres de Ride, de retour avec un superbe sixième album dans une histoire torturée. (Kalpesh Lathigra)

Pas besoin finalement de prononcer le nom du groupe dès le premier morceau - opportunément baptisé R.I.D.E. -, ce sixième album porte bien la signature reconnaissable de Ride.

Les fers de lance de ce qu'on appela le shoegaze au début des années 1990 sont de retour avec un deuxième album en deux ans, après une pause de plus de deux décennies. Le disque est superbe, bien plus réussi que le dernier qui avait pourtant conquis les foules à travers le monde. Andy Bell et Mark Gardener se sont servis de ce succès pour avancer, le premier affirmant : "On ne savait pas du tout à quoi s’attendre, c’était comme avancer dans le noir… Aujourd’hui on est plus confiants, forts de ce succès inattendu".

Ce n’est pas un album de "comeback", le groove est davantage celui d’un groupe "normal"Mark Gardener, co-leader de Ride

L'histoire de Ride est tendue, certes. Le groupe a explosé pas même dix ans après sa création (Andy Bell en avait profité pour rejoindre d'autres Anglais connus sous le nom de Oasis) mais aujourd'hui, les guitares sonnent à nouveau juste, ce disque résonne enfin comme un nouveau départ, assis sur des fondations solides. Andy Bell cite des influences parfaites, comme "The Fall, Sonic Youth, Siouxsie and the Banshees, The Cure, The Smiths...", tandis que son compère Mark Gardener célèbre cette "énergie similaire à l’époque de nos débuts, celle qui nous a guidés ensuite. C’était bon de retrouver ça car l’histoire du groupe est compliquée, il a souvent menacé d’imploser, alors cet album nous a rappelé pourquoi on existait tout simplement".

Et ce disque le prouve de manière éclatante, inattendue et fière, l'histoire interrompue de Ride est à nouveau pleine de promesses.

Ride, les Anglais comme à leurs plus belles heures
--'--
--'--

Ride, This Is Not A Safe Place (Wichita Recordings / Pias). Album disponible. En concert le 13 février à Paris (Trianon).