"Il va donner 100% de lui-même, je suis certain" : à Chicago, les fans se préparent au retour de Mick Jagger

La tournée américaine des Rolling Stones avait dû être reportée en avril avec l'opération du rocker.

Yves Lavoie, fan des Rolling Stones.
Yves Lavoie, fan des Rolling Stones. (GREGORY PHILIPPS / RADIO FRANCE)

En ce jour de Fête de la musique, vendredi 21 juin, les Rolling Stones entament à Chicago leur tournée américaine. La série de concerts avait dû être reportée à cause des ennuis de santé de Mick Jagger, 75 ans, qui a subi une petite opération cardiaque en avril. Des fans du monde entier se sont donc donné rendez-vous à Chicago pour assister au concert et prendre des nouvelles du chanteur des Stones, qui remonte sur scène pour la première fois depuis son hospitalisation.

Yves Lavoie a vu les Rolling Stones en concert "entre 35 et 40 fois, à plusieurs endroits dans le monde". La première, pour ce Québécois de 59 ans, jeune retraité, c’était en 1978 à New York. "L'été de mes 16 ou 18 ans, j'ai demandé à ma mère la permission d'aller à New York avec des amis voir les Rolling Stones, qui n'étaient pas autorisés à venir au Canada à l'époque, pour des raisons légales et à cause des ennuis de Keith Richards dans le pays."

C'était le premier voyage de ma vie, j'ai des frissons rien qu'en y repensant. Le groupe m'a fait beaucoup voyager.Yves Lavoieà franceinfo

"J'ai absolument tenu à les voir à Cuba, je les ai vus à New York, à Las Vegas, en Floride... Parce que juste chez moi, ce n'était pas assez pour satisfaire mon appétit", détaille-t-il.

En apprenant que la tournée américaine était décalée, Yves a donc pris des billets pour Chicago, et il est aujourd’hui persuadé que Mick Jagger a retrouvé toute sa forme. Comme sur cette vidéo des répétitions publiée il y a un mois sur le compte Instagram du chanteur, où on le voit danser comme un jeune homme.

"Je n'ai aucun problème, il a toujours été quelqu'un en grand santé physique. Je pense qu'il est un exemple à suivre. À 75 ans, c'est quand même assez extraordinaire. Il va donner 100% de lui-même, je suis certain", assure Yves.

"Ils ont changé notre façon de vivre"

Après 35 ou 40 concerts, à travers le monde, celui qui arbore une longue chevelure brune de rocker et un éternel tee shirt avec la langue tirée des stones confie ressentir toujours le même plaisir. "Je crois que c'est plus qu'un groupe de musique, ils ont changé notre façon de vivre, les mœurs, ils ont permis aux Américains de découvrir la musique noire du Sud des Etats-Unis, le blues... Je me dis que c'est une opportunité de voir des légendes vivantes sur scène."

Au milieu de 55 000 spectateurs du Solder Field, Yves espère que les Rolling Stones le surprendront, encore une fois, et qu’ils rendront hommage à la musique blues de Chicago.