Charlie Watts, le batteur des Rolling Stones, ne participera pas à la tournée américaine du groupe

Agé de 80 ans, le batteur va se retirer provisoirement du groupe pour des raisons médicales. La tournée est maintenue à partir de septembre mais le musicien sera remplacé par son ami Steve Jordan.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le batteur des Rolling Stones, Charlie Watts, le 23 juillet 2017. (SERGIONE INFUSO - CORBIS / CORBIS ENTERTAINMENT)

Le batteur des Rolling Stones Charlie Watts, 80 ans, risque de manquer la tournée américaine du groupe à l'automne pour des raisons médicales, a annoncé jeudi 5 août son porte-parole. "Charlie a subi une intervention couronnée de succès", mais ses médecins estiment qu'il a besoin de repos, a indiqué le porte-parole, sans autre précision. "A quelques semaines des répétitions, c'est décevant, c'est le moins qu'on puisse dire, mais il faut dire que c'est quelque chose que personne n'a vu venir", a-t-il ajouté.

Tournée reportée en septembre

Initialement prévue l'année dernière, la tournée avait été reportée en raison de la pandémie de coronavirus. Elle doit commencer le 26 septembre à Saint-Louis pour s'achever le 20 novembre à Austin (Texas). "Je travaille dur pour être en pleine forme, mais j'ai accepté aujourd'hui, sur les conseils des experts, que cela prenne du temps. Après toutes les difficultés que le COVID a causé aux fans, je ne veux vraiment pas que ceux qui détiennent des billets pour cette tournée soient déçus par un autre report ou une autre annulation", a réagi Charlie Watts.

Pour la tournée, le musicien sera remplacé par le batteur Steve Jordan."On a vraiment hâte de retrouver de nouveau Charlie dès qu'il aura complètement récupéré", a tweeté Mick Jagger. "Merci à notre ami Steve Jordan de nous rejoindre afin que nous puissions jouer pour vous tous les spectacles prévus cet automne", a ajouté le chanteur et leader du groupe.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rolling Stones

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.