VIDEOS. Toyah et Robert Fripp : le confinement tout en humour, musique et folie douce des deux artistes anglais

Elle est chanteuse associée au mouvement punk rock, il est le leader de King Crimson, groupe mythique de rock progressif. Confinés dans la campagne anglaise, ils partagent des vidéos surréalistes, hilarantes, mais ils n'en oublient pas pour autant la musique... Réjouissant.

La chanteuse Toyah Willcox et son époux Robert Fripp célèbrent le VE Day (Victory in Europe Day), la Victoire des Alliés dans la Seconde Guerre mondiale (8 mai 1945), mais aussi des héros du combat contre le Covid-19 en chantant \"Heroes\" de David Bowie dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux les 7 et 8 mai 2020
La chanteuse Toyah Willcox et son époux Robert Fripp célèbrent le VE Day (Victory in Europe Day), la Victoire des Alliés dans la Seconde Guerre mondiale (8 mai 1945), mais aussi des héros du combat contre le Covid-19 en chantant "Heroes" de David Bowie dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux les 7 et 8 mai 2020 (ZORAN VESELINOVIC / MAXPPP)

C'est l'Angleterre qu'on aime. Celle de l'humour décalé, du flegme poétique jusqu'au cœur de la tourmente, dans un Royaume-Uni toujours confiné face au coronavirus. Celle de l'autodérision reine qui fait taire la petite voix qui précède l'autocensure : "Mais que va-t-on penser de moi ?" Cette question ne semble pas tracasser les musiciens Toyah Willcox et Robert Fripp, mariés depuis 1986, confinés depuis plusieurs semaines dans leur demeure cosy du Worcestershire, dans l'ouest de l'Angleterre.

En France, les fans de rock connaissent bien Robert Fripp (74 ans ce 16 mai), compositeur, guitariste, leader historique du groupe King Crimson, et qui a assuré en parallèle une carrière solo et des collaborations avec David Bowie, Brian Eno ou Peter Gabriel. Son épouse Toyah Willcox (62 ans le 18 mai) mène depuis quarante ans une carrière foisonnante : chanteuse, songwriter, leader du groupe Toyah (1977-83), actrice de théâtre et de cinéma, activiste... Au lendemain de l'entrée en vigueur du confinement en Grande-Bretagne le 23 mars, le couple a perdu un ami, le batteur Bill Rieflin, membre de King Crimson, victime du cancer. Il a transcendé la tristesse et l'angoisse de la plus étonnante manière, se filmant en train d'applaudir les personnels de santé, dansant avec des licornes, chantant (Toyah reprenant un tube de son groupe a cappella), postant de la musique... ou bourdonnant comme des abeilles dans le déguisement adéquat. Improbable et jubilatoire.

Toyah et Robert Fripp en mode musical

"Heroes" de David Bowie, pour les héros de 1939-45 et ceux de 2020 en lutte contre le Covid-19

"Heroes" (David Bowie, Brian Eno)
En reprenant avec les moyens du bord Heroes (1977) de David Bowie, Toyah et son époux ont voulu célébrer le VE Day (Victory in Europe Day), la Victoire des Alliés (8 mai 1945) en saluant à la fois des "héros" d'hier et d'aujourd'hui. Tout en chantant, avec des feuilles manuscrites - qui rappellent un fameux clip de Bob Dylan de 1965 - et des photos, Toyah a rendu hommage à certains soldats de la Seconde Guerre mondiale : son père Beric Willcox, "son héros", ainsi que Bill Fripp, l'oncle de son époux Robert.

Dans cette vidéo partagée sur Facebook le 8 mai, Toyah a salué également Tom Moore, le colonel centenaire qui a collecté fin avril plus de 30 millions de livres sterling en soutien au NHS, le système de santé britannique, et la chanteuse Vera Lynn, adulée des vétérans pour ses actions caritatives pendant et après la guerre. Rappelons enfin que Robert Fripp a participé comme guitariste à l'enregistrement de la chanson Heroes à Berlin en 1977.

Fripp partage ses musiques d'ambiance "pour moments calmes"

"Mendoza" (Robert Fripp, 3 juin 2007) - "Music for Quiet Moments" (2020)
Ses pièces hors du temps attendaient leur heure depuis les années 2000. Face à la tourmente de la crise sanitaire, Robert Fripp a décidé de partager ses paysages musicaux au climat serein et reposant réunis dans un cycle intitulé Music for Quiet Moments. Le premier morceau, Mendoza, composé en Argentine en juin 2007, a été posté sur YouTube début mai. Une semaine plus tard, le guitariste a posté GentleScape, une pièce de 13 minutes écrite à Barcelone en juillet 2009. Enfin, il a dévoilé vendredi 15 mai Time Stands Still, une musique composée chez lui en juin 2006.

Dans le texte accompagnant ce cycle musical, Fripp écrit : "Les moments tranquilles sont ceux que nous mettons de côté pour nous taire. Parfois, ils nous trouvent. Le calme peut être expérimenté avec le son, mais aussi par le son, dans un lieu que nous percevons comme sacré, ou parfois dans une rame de métro bondée filant vers Piccadilly ou Times Square."

Toyah et Robert Fripp en mode déjanté

Une chorégraphie inédite pour Le Lac des Cygnes
Deux cygnes noirs, deux licornes blanches près d'un lac sous un soleil radieux. Il y a des confinements bien plus inconfortables, Toyah Willcox et Robert Fripp en sont conscients, d'où leur choix de l'humour, de la légèreté et de l'autodérision (vidéo postée le 26 avril).




Une course d'abeilles dans un jardin anglais
Les costumes, les masques, les bourdonnements, les fleurs, tout y est, on s'y croirait (10 avril).




Le Boléro des licornes
Deux licornes qui dansent, une robe à paillettes, un masque noir, la musique entêtante de Ravel, une lente chorégraphie dans une grande cuisine, on aurait tant aimé être confiné avec Toyah et Robert (3 mai).




Une danse sur Rock Around the Clock 
Toyah en robe de soirée, Robert Fripp toujours élégant, le couple s'éclate sur un vieux rock and roll de Bill Haley et souhaite aux fans un "happy Sunday lockdown lunch", un "bon déjeuner de dimanche confiné" (5 avril).




Un tango à la chorégraphie... hasardeuse
Toyah et Robert Fripp la fleur aux dents, et les ravissantes licornes fidèles au poste (19 avril).




Une danse pascale sur Let's Twist Again
Enfin, c'est sur le vieux tube de Chubby Checker que Toyah et Robert Fripp souhaitent aux internautes un "heureux dimanche de Pâques confiné" (12 avril).