Cet article date de plus d'un an.

Vidéo Regardez Post Malone donner un concert incendiaire 100% Nirvana en temps de confinement

Le rappeur américain a rendu hommage à Nirvana ce week-end durant un concert en live-streaming pour récolter des fonds dans la lutte contre la pandémie de coronavirus.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 3 min.
Le rappeur et producteur américain Post Malone sur le Bud Light's Dive Bar Tour à New York, le 5 août 2019. (RICH FURY / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

C’est le concert confiné du week-end qu’il ne fallait pas louper. Le rappeur, compositeur et producteur américain Post Malone, 24 ans, a offert sur sa chaîne YouTube une session fougueuse de 75 mn en live streaming dans la nuit de vendredi à samedi, entièrement consacrée à Nirvana. Tout du long, il en a profité pour appeler les spectateurs aux dons pour la lutte contre le Covid-19 (via la fondation des Nations Unies COVID-19 Solidarity Response Fund for The World Health). Un succès puisque lundi 27 avri, plus de 7,5 millions de personnes avaient visionné le show qui a permis de récolter au moins 2,7 millions de dollars.

Quinze titres de Nirvana en robe à fleurs

Le rappeur texan couvert de tatouages, auteur de trois albums et d’une floppée de hits internationaux, dont Better Now, Psycho, White Iverson ou Saint-Tropez, portait une robe à fleurs et les ongles peints en noir, ce qui aurait sans doute réjoui Kurt Cobain, qui aimait se livrer à l’exercice de l’inversion des genres.

Entouré virtuellement du batteur de Blink-182 Travis Barker, mais aussi du bassiste Brian Lee (lui aussi en robe) et du guitariste Nick Mack, confinés avec lui à Salt Lake City, Post Malone a livré un set incendiaire d’une quinzaine de titres du groupe de Seattle, parmi lesquels Come as You Are, Drain You, Heart Shaped Box, Lithium, Territorial Pissings et In Bloom (de l’album Nevermind, seuls manquaient à l’appel Smells Like Teen Spirit et Polly).

Le set d'un fan respectueux des originaux

Post Malone est connu pour reprendre régulièrement sur scène No Apologies de Nirvana, mais on n’imaginait pas forcément qu’il était aussi mordu du groupe phare du grunge. Durant le streaming, le rappeur a expliqué que les chansons de Nirvana étaient celles sur lesquelles il répétait et s’entraînait généralement en tournée avant et après les shows - notons qu'il a aussi tatoué Stay Away sur le visage (on le voit sur la photo ci-dessus). Ce qui explique qu’il apparaissait si à l’aise avec les classiques du répertoire de Kurt Kobain, Krist Novoselic et Dave Ghrol, qu’il a interprétés tels quels, de façon respectueuse, sans prendre avec aucune folle liberté.

Jouant devant son bar personnel, buvant, discutant, fumant des cigarettes, saluant au passage Krist Novoselic (le bassiste de Nirvana) et Courtney Love (la veuve de Kurt Cobain, qui avait validé l'hommage au préalable) qui regardaient le streaming en direct, Post Malone semblait dans son élément. On se demandait s’il était plus excité de démontrer avec furia son amour de Nirvana (et de confirmer que les rappeurs sont des rockers comme les autres) ou d’être à nouveau en contact avec le public, lui que la pandémie a surpris en pleine tournée (et dont une partie a dû être annulée).

En confinement, Post Malone en profite visiblement pour mettre la dernière touche à son nouvel album studio, qui sera son quatrième en quatre ans : "il arrive", a-t-il annoncé entre deux titres de Nirvana. "J’essaye de le sortir le plus vite possible. Je suis très fier de la musique que nous faisons."

La setlist minutée du concert confiné de Post Malone
2:04 Frances Farmer Will Have Her Revenge On Seattle
7:31 Drain You
11:59 Come As You Are
16:22 Lounge Act
21:14 School
24:33 Heart-Shaped Box
30:31 Something In The Way
34:43 About A Girl
38:58 Stay Away
45:56 Lithium
52:58 Breed
57:29 On A Plain
1:02:33 Very Ape
1:05:27 Territorial Pissings
1:11:35 In Bloom

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.