Un gros travail sur des rééditions de Johnny Hallyday est en cours

De nombreux projets audio et vidéo consacrés à Johnny Hallyday devraient voir le jour, notamment la réédition année par année de tous ses albums chez Universal, ont indiqué son manager et le chef de projet de la maison de disques au Parisien de lundi.

Johnny Hallyday, Concert au Palais des Sports, Paris 1967
Johnny Hallyday, Concert au Palais des Sports, Paris 1967 (AFP)
Sébastien Farran a expliqué y travailler avec la veuve du rocker, Laeticia, et ses trois maisons de disques, Universal, Warner et Sony. Recherche d'images, sons inédits... chez Universal, "nous sommes une vingtaine à y travailler, des ingénieurs du son aux iconographes", a précisé Xavier Perrot, spécialiste de l'artiste disparu le 5 décembre 2017 à l'âge de 74 ans.

"Pas de chansons inconnues de Johnny mais beaucoup d'enregistrements inédits"

Alors que le dernier album de Johnny, "Mon pays c'est l'amour" fait un carton (1,7 millions d'exemplaires vendus dans le monde), son manager et les maisons de disques pensent déjà aux coup suivants :  "L'idée est de ressortir année après année tous ses albums, de raconter leur genèse et de retrouver ce qui n'est jamais sorti", dit-il, citant en exemple des documents liés à la tournée Johnny Circus de 1972.

"Je ne connais pas de chansons inconnues de Johnny mais il y a beaucoup d'enregistrements inédits", ajoute Sébastien Farran, qui "ne désespère pas non plus" de sortir les tournées des Vieilles canailles, le trio formé par Johnny Hallyday, Jacques Dutronc et Eddy Mitchell, tous trois relevant de maisons de disques différentes.

La reprise de "Hey Joe" de Jimmy Hendrix, en vinyle, le 22 février

Universal a déjà réédité en toute discrétion tous les albums de Johnny en pochette digisleeve, rappelle Le Parisien, ainsi que le concert de 1998 au Stade de France. Sony a également réédité des albums de ses débuts, et des coffrets rassemblant ses tournées. Mais le gros des rééditions est attendu chez Universal, précise le quotidien, avec dès le 22 février l'édition d'un vinyle de 25 cm de sa reprise de "Hey Joe", de Jimmy Hendrix, qui sera suivi en mars par la publication d'un coffret, année 1967. "Il y a une vraie attente des fans sur les péroides moins connues", confie au Parisien Xavier Perrot, chef de projet chez Universal et spécialiste du chanteur.

"Travailler sur lui, c'est descendre dans la mine à la recherche d'une mine d'or"

Xavier Perrot évoque aussi un projet autour de tous ls concerts de Johnny à l'Olympia. "Travailler sur lui, c'est descendre dans la mine à la recherche d'une mine d'or", s'enthousiasme-t-il. Des projets qui avancent en parallèle des affaires judiciaires qui entourent l'héritage de Johnny. LA prochaine audience, prévue le 22 mars, n'empêche pas ce travail d'archivage, précise Le Parisien.