"The Slow Rush" : Tame Impala, pressés de prendre le temps

"The Slow Rush", nouvel album des Australiens de Tame Impala, consacre le savoir-faire d'un groupe devenu l'un des plus suivis dans le monde. À la barre, toujours le même homme : Kevin Parker. Malgré le succès, il revendique toujours une forme de simplicité et la volonté farouche de ne suivre que ses envies.

Kevin Parker et Tame Impala n\'arrêtent jamais de tourner, ici en concert au Southside Festival en Allemagne, en juin dernier.
Kevin Parker et Tame Impala n'arrêtent jamais de tourner, ici en concert au Southside Festival en Allemagne, en juin dernier. (RONALD WITTEK / EPA)

On avait fini par croire qu'il ne le sortirait jamais, ce successeur du phénomène Currents paru en 2015... Kevin Parker a pris son temps, comme d'habitude : "Je me suis dit que le pire serait de se forcer à faire un disque de Tame Impala. J'ai dû laisser venir jusqu'au jour où j’ai posté une vidéo que je trouvais drôle sur YouTube, et que quelqu'un a commenté : 'Hey Kevin, peut-être que tu devrais plutôt finir ce putain d'album (rires) !'"

Alors, forcément il est question de temps, dans ce disque au titre en forme d'oxymore, The Slow Rush. En trois albums, Tame Impala s'est imposé comme le fantasme d'un homme à l'esprit créatif immense, demandé par les plus grandes pop stars comme Lady Gaga ou Mark Ronson. Mais Kevin Parker reste australien, détendu, solaire.

Plus vous avez du succès, plus vous possédez, et plus vous avez à perdre… Moi, quand je ressens trop ce succès, être créatif me semble être une tâche insurmontable.Kevin Parker, Tame Impala

Il travaille toujours seul en studio, rejoint par les autres membres du groupe – notamment le Français Julien Barbagallo à la batterie, qui sort lui aussi de très beaux albums – uniquement lors de tournées gigantesques. Sur ce quatrième album, on s'éloigne du rock psychédélique pour embrasser l'électro. C'est touffu au premier abord, mais terriblement addictif. Kevin Parker cite d'abord le hip-hop : "Dans cette musique, vous pouvez avoir un morceau au rythme classique avec un break de batterie très eighties et un mec qui rappe par-dessus en 2019… Dans le hip-hop, plus inattendu c'est, mieux ce sera."

De disque en disque, je me sens plus courageux, j’ai moins peur de me confronter à ce que j’aime dans tous les genres de musique et voir comment tout ça peut se mélanger.Kevin Parker, Tame Impala

L'inattendu n'est plus forcément la boussole de Tame Impala et son génial créateur. L'ambition, simple mais assumée, habite en revanche toujours des albums qui s'apprivoisent avec le temps.

Tame Impala, formules changeantes
--'--
--'--

Tame Impala, The Slow Rush (Modular/Island). Album disponible le 14 février.