"Self Portrait" des Bear's Towers : un nouvel album pop rock du groupe de Haute-Savoie

Le groupe originaire de la vallée de l'Arve a peaufiné son troisième opus à l'Atelier de Cluses en Haute-Savoie. Après trois jours de résidence, ils sont enfin montés sur scène pour retrouver leur public. Un périple pop rock électro qui les mènera sur la scène du Supersonic à Paris, le 29 septembre 2022. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Le groupe "Bear's Towers" sur la scène de l'Atelier de Cluses (Haute-Savoie) le 23 septembre 2022 (France 3 Alpes)

Une pop teintée d'un rock aux couleurs électro, magnétique, taillée pour la scène : c'est avec ces quelques termes que les Bear's Towers se décrivent. Après deux ans d'absence, les quatre musiciens originaires de Haute-Savoie reviennent avec Self Portrait. Un troisième album peaufiné durant six mois en studio qu'ils ont dévoilé sur la scène de l'Atelier de Cluses. "Il y a toute la famille, tous les copains, on est un peu à la maison", se rassure Aurélien le chanteur, avant de se jeter dans la fosse... aux ours. 

Rencontre avec le groupe Bear's Tower
France 3 Alpes / I. Pernet-Duparc / S. Worreth / P. Maillard

Autoportrait électro pop

Avec ce troisième album, les Bear's Towers ont exploré au maximum leurs inspirations sans aucune limite. Une émotion totale qu'ils souhaitent aujourd'hui partager avec le public. "On a envie de tout casser et de les faire voyager, les mettre dans les mêmes états que nous on a vécu quand on a créé cet album. Les pleurs, la colère, l'énergie, la passion", dit encore le chanteur.

Self Portrait est composé de douze titres que certains fans ont déjà pu découvrir sur Prism, leur précédent EP sorti en 2020. Pour ouvrir Self Portrait, le morceau Hometown donne un aperçu de la tonalité de l'album. 

La musique en toute liberté

Les Bear's Towers, c'est l'histoire de quatre copains (Aurélien, Olivier et les jumeaux Tommy et Nathan) qui se sont rencontrés sur les bancs du collège en Haute-Savoie et sur les pistes du skate park. Le bac en poche, les quatre potes se retrouvent pour jouer ensemble.

Après un début très folk en 2016, ils évoluent vers l'électro pop inspirés par la musique de Woodkid, Her ou Bon Iver. Le quatuor s'autorise tout. Des envolée lyriques de la voix d'Aurélien aux élans très organiques des guitares et batterie, en passant par les sons électro du synthé, l'esthétique de Bear's Tower se veut très globale et loin de toute forme d'élitisme. 

Dans la vallée de l'Arve, l'ours et ses tours cheminent en parfait équilibre. "Personne ne prend le dessus, il n'y a pas de leader, on est juste six copains avec les techniciens et on fait un truc ensemble", constate Aurélien.     

"Self Portrait" des Bear's Towers est en écoute dès le 30 septembre 2022 sur toutes les plateformes et à découvrir en concert lors des prochaines dates : au Supersonic (Paris) le 29 septembre 2022, à la MJC Chablais le 1er octobre et au Ninkasi de Lyon le 4 octobre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rock

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.