Louise Attaque fête les 25 ans de son premier album avec un marathon de concerts à l'Élysée Montmartre

Le groupe de rock français réalise mardi six concerts d'affilée dans la salle parisienne pour fêter l'anniversaire de son album "J't'emmène au vent". Un beau cadeau pour des fans venus en nombre assister à la première prestation à 11 heures.

Article rédigé par
Sophie Allemand - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Gaëtan Roussel sur la scène de l'Élysée Montmartre pour les 25 ans de leur premier album. (SOPHIE ALLEMAND / RADIO FRANCE)

Le visage d'une petite fille aux grands yeux, dessiné en noir avec des traits d'enfant. On connait tous cette pochette d'album, celui des tubes inusables J't'emmène au vent ou Ton Invitation du groupe Louise Attaque. Cet album était sorti en 1997 et vendu à près de trois millions d'exemplaires.

Vingt-cinq ans après, pour fêter son anniversaire, les trois membres du groupe - Gaëtan Roussel au chant, Arnaud Samuel, Robin Felix et Nicolas Musset, un jeune bassiste qui les a rejoints - se retrouvent mardi 26 avril pour rejouer cet album lors d'un marathon de concerts, d'une heure chacun. Six shows au total, de 11 heures à 21 heures, à l'Élysée Montmartre dans le 18e arrondissement de Paris.

Louise Attaque fête les 25 ans de son premier album - Le reportage de Sophie Allemand
écouter

"Des souvenirs d'adolescence"

À 11 heures pétantes, les portes se ferment, 800 personnes entourent une scène carrée au centre de la salle. Et tout de suite, la musique entraînante de J't'emmène au vent commence. "À l'époque on chantait les soirées parisiennes, maintenant on pourrait chanter les matinées", plaisante le chanteur Gaëtan Roussel. Avant de lancer, le fameux tube : "Allez viens, j't'emmène au vent. Je t'emmène au-dessus des gens."

Très vite, on se rend compte que les fans n'ont pas oublié les paroles : "Je me rends compte qu'à chaque nouvelle chanson je connais tout par cœur." Agnès et son amie ont de très bons souvenirs avec Louise Attaque : "C'est des souvenirs d'adolescence. La mémoire revient à chaque parole. Ils ont vieilli mais nous aussi et ils assurent."

"Quand j'avais une vingtaine d'années, on se retrouvait le samedi soir dans un bar. Il y avait un moment où ils passaient plusieurs chansons de Louise Attaque et le bar se soulevait. Tout le monde sautait et dansait, c'était incroyable."

Une spectatrice

La foule se met à chanter "joyeux anniversaire" pour remercier le groupe. À la sortie, un seul mot revient : "Merci, merci, merci Louise Attaque, lance une spectatrice. On les adore et j'espère que ce n'est pas fini parce que les voir vingt-cinq ans plus tard, c'est un grand plaisir et ils ont la pêche."

 

"C'est très rare de faire six concerts de suite"

La journée peut reprendre pour le premier groupe de spectateurs. "Je vais aller me doucher parce que finalement j'ai sauté et pas mal transpiré", explique une spectatrice qui a l'impression d'avoir fait sa séance de sport du matin : "C'était un peu le cardio avec le concert live en même temps."

Après celui de 11 heures, il reste encore cinq concerts à réaliser dans la journée. Pour cela, Il y a une organisation bien huilée. Le prochain groupe est déjà arrivé. Joël, vigile, gère la queue sur le boulevard : "On a du anticiper l'acheminement du public, c'est vrai qu'en salle c'est très rare de faire six concerts de suite."

Les shows étaient complets avec 800 à 1 000 spectateurs à chaque fois, près de 6 000 fans au total sont attendus au cours de la journée. Pour ceux qui ne peuvent venir, le concert de 19 heures est diffusé en livestream.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rock

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.