La chanteuse Jeanne Added a vécu une année 2019 "complètement dingue"

Après deux Victoires de la Musique en février et un marathon sur scène, la chanteuse donne son ultime concert français de l'année samedi au Trabendo, à Paris, avant d'assurer quelques dates en Asie.

Jeanne Added le 23 août 2019 à Saint-Cloud, aux portes de Paris, lors du festival Rock en Seine
Jeanne Added le 23 août 2019 à Saint-Cloud, aux portes de Paris, lors du festival Rock en Seine (SADAKA EDMOND / SIPA)

L'année 2019 a été "complétement dingue, un peu vertigineuse", a confié à l'AFP Jeanne Added au souvenir de ses deux Victoires de la musique et de son marathon de concerts, entre performances en groupe et en solo, et à la veille de l'ultime date de la tournée Radiate, samedi au Trabendo à Paris (c'est complet depuis des semaines).

Le 8 février 2019, la chanteuse à la coiffure platine était doublement sacrée aux Victoires de la musique pour les catégories "album rock" avec son second opus Radiate et, surtout, "artiste féminine" de l'année. Sa surprise, en entendant son nom, a fait le tour des télés. "J'ai eu la sensation qu'on me tapait sur la tête, j'étais vraiment choquée, ça s'est vu à l'écran, ce n'était pas normal pour moi ce qui se passait", raconte-t-elle à l'AFP. "Ça continue à faire assez peu de sens pour moi, ça me semblait complètement improbable cette histoire, mais je l'ai accepté, ça m'a fait du bien."

La stupéfaction de Jeanne Added aux Victoires de la Musique 2019

"J'avais la sensation de ne pas être à ma place"

Jeanne Added se souvient que "les semaines avant", elle n'était "pas très bien". "Être dans la même catégorie que Vanessa Paradis et Chris(tine and the queens) m'a vraiment impressionnée, j'avais la sensation de ne pas être à ma place (...) Je crois que j'étais un peu victime du fait de m'en faire une trop grosse idée."

"Après toute cette inquiétude, le peu qui se passe devient démesuré par rapport à la peur que j'ai eue et qui n'avait pas lieu d'être", poursuit-elle. Elle qui n'est pas comme ces "gens qui rayonnent - ou ont l'air de rayonner - de confiance" en retire évidemment un bénéfice : "J'avais sans doute besoin d'un truc comme ça pour me rassurer, m'apaiser à certains endroits."

Mais, elle insiste, "rien ne fait avancer autant que les concerts". "Tu peux répéter autant que tu veux, ce que tu apprends en un concert est hallucinant : tu te rends compte si un morceau marche ou pas, c'est immédiat, le couperet est radical."

L'année 2019 a été riche de ce point de vue, avec la poursuite de la tournée Radiate, en groupe, et Both Sides, relecture en solo époustouflante de son répertoire. "J'ai vraiment touché du doigt plein de choses, comme ma façon d'être sur scène, je me suis sentie évoluer, c'est très agréable."

"Both Sides", un spectacle conçu pour les théâtres

Both Sides est un spectacle conçu pour les théâtres, avec des places assises, même si le public - disposé en miroir, en deux blocs se faisant face - se lève rapidement pour danser, à plusieurs reprises, comme a pu le constater l'AFP lors de la première date à Niort cet automne.

Le show se déroule en trois temps, avec un public "tout de suite dans l'ambiance de ce qui va suivre", avant même l'apparition de l'artiste sur scène. Durant la première partie, Jeanne Added chante et danse dans une "relecture club des titres qui se prêtaient à ça dans Be sensational [son premier album] et Radiate". Pendant cette séquence, le "son arrive de partout, les gens baignent dedans grâce à un système de multidiffusion avec les éléments mêmes de la musique qui bougent autour des gens, c'est puissant, sensoriel".

Puis la native de Reims prend sa basse, dans un "rapport de son plus traditionnel, le son arrive de chez moi, je suis la source" avant de terminer a cappella. "Il y a quelque chose d'une mise à nu, relève-t-elle. Ça fait partie des choses que je continuerai d'explorer pendant toute ma vie : j'aime enlever des choses, créér de la tension par le moins. On a poussé le truc assez loin."

Des nouvelles musiques écrites et enregistrées

L'artiste termine son année par un concert samedi au Trabendo à Paris et une poignée de dates en Asie. Et pour 2020 ? "J'ai écrit de la musique, nouvelle, j'en ai enregistré, donc on va sortir quelques petites choses je pense, sourit-elle. Et on va reprendre Both Sides au Centquatre [salle parisienne] en mai et en tournée à l'automne en province dans les théâtres".