Cet article date de plus de huit ans.

Contre la crise, Bon Jovi renonce à son cachet en Espagne !

Face à la crise qui étrangle l'Espagne, le chanteur rock Bon Jovi a décidé de réduire drastiquement le prix du billet d'entrée, allant jusqu'à renoncer à son cachet pour son unique concert qu'il donnera le 27 juin à Madrid.
Article rédigé par
franceinfo Culture (avec AFP) - franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Bon Jovi en concert à Stockholm le 24 mai 2013
 (IBL / Rex Features/REX/SIPA)
Avec un prix du billet entre 18 euros et 39 euros maximum pour sa tournée "Because we can", Bon Jovi "veut changer la tendance des prix exorbitants qui font que les fans ne peuvent assister à beaucoup de concerts de grande ampleur", affirme son service de presse dans un communiqué. "Le rock a toujours été pour le peuple, et ça veut dire pour tous", souligne-t-il.
Et Jon Bon Jovi a décidé de jouer gratuitement pour un pays où plus d'un jeune actif sur deux est au chômage, a affirmé El Mundo, le prix du billet devant permettre de couvrir le coût des installations et de l'organisation du concert au stade Vicente Calderon qui abrite le club de foot de l'Atletico. "Lorsqu'on organisait la tournée de promotion de notre dernier disque, +What about now+, nous avons fait une étude et nous avons vu qu'en raison de la situation économique, l'Espagne n'entrait pas dans la feuille de route", a expliqué la star au journal. "Toutefois, nous ne voulions pas abandonner les fans d'un pays que j'adore et qui m'ont si bien reçu depuis 30 ans", a-t-il ajouté. 
Bon Jovi et son groupe, célèbres pour des titres comme "It's my life", "Livin' on a prayer" ou "You give love a bad name", lanceront leur tournée mondiale à Copenhague le 6 juin.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rock

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.