Avec "Bloodline Maintenance", Ben Harper rend hommage à son bassiste disparu, "un maestro absolu"

Juan Nelson était un pilier de "The Innocent Criminals", le groupe qui accompagne Ben Harper en studio et en tournée. Ce 17e opus témoigne de cette tristesse mais aussi de la lutte anti-raciste ou du changement climatique.

Article rédigé par
Elodie Suigo - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Ben Harper et The Innocent Criminals, en concert à Cognac (Charente-Maritime), le 7 juillet 2022. (YOHAN BONNET / AFP)

Un "témoignage" et une "célébration", telles sont les deux facettes du dernier album studio de Ben Harper, selon les mots de l'artiste. Dans ce 17e opus, disponible vendredi 22 juillet et intitulé Bloodline Maintenance, le musicien aborde des sujets contemporains, comme l’impact du racisme systémique sur la société américaine, le changement climatique ou encore la menace d’une guerre nucléaire.

À travers ces dix titres, enregistrés avec The Innocent Criminals, Ben Harper a également souhaité rendre hommage au bassiste du groupe, Juan Nelson, son ami récemment décédé : "C'était un maestro absolu, un des musiciens les plus uniques que j'ai jamais rencontrés. On était un quatuor, maintenant nous sommes six musiciens. Il n'était pas seulement bassiste, il jouait les claviers, les cuivres. Il était vraiment multi-instrumentiste."

Un album très gospel

Rock, folk, blues, jazz... Ben Harper et ses musiciens font aussi une large place au gospel, une constante dans la carrière de l'artiste américain : "À partir de la première note que j'ai entendue. Ça a joué un rôle prépondérant dans la production de la majorité de mes disques". Bloodline Maintenance est, "un accomplissement artistique qui le démarque des autres", affirme-t-il. "Mais aussi, à titre de confidence pour vous et pour tous nos auditeurs, il y a une petite source de frustration. Parce que j'ai pris tellement de temps pour en arriver à ce disque".

Ben Harper sera en concert le 28 juillet à Carcassonne, le 29 juillet à Gignac et le 31 juillet à Colmar.

Ben Harper se confie à Elodie Suigo, à l'occasion de la sortie de l'album "Bloodline Maintenance"
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rock

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.