"999" : Santa plonge dans la variété française avant de renouer avec le rock-électro d'Hyphen Hyphen

Avant de reprendre une tournée européenne avec son groupe Hyphen Hyphen le 19 septembre, Santa publie un album solo inspiré des plus grands noms de la variété française. 

Article rédigé par
Marianne Leroux - franceinfo Culture
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Santa (Samanta Cotta) du groupe Hyphen Hyphen sort son premier album solo.  (EMMA LOPEZ)

Après une dizaine d'années à chanter avec son groupe, Santa, s'occtroie une parenthèse en solitaire pour proposer un album de "néo-variété" plus intime. L'EP  est sorti le 9 septembre.  

Un groupe pop rock électro

Hyphen Hyphen (trait d'union en anglais), c'est l'histoire de trois lycéens niçois, Santa, Adam, et Line, qui forment un groupe de musique au début des années 2010. "Ça fait déjà dix ans", précise Santa avec nostalgie. Le trio sort deux albums quelques années plus tard, Times en 2015 et le suivant HH en 2018. Un style bien à eux, de la pop rock éléctronique avec des paroles en anglais. 

Leur Victoire de la musique en 2016 pour le groupe révélation scène a été un événement majeur de leur carrière. Et plus récemment, leur chanson Too Young a été choisie pour être l'hymne officiel du Championnat d'Europe féminin de football 2022. "C’était un grand moment, le foot féminin c’est le futur du football. Cette chanson n’a pas été écrite pour être un hymne, mais elle était déjà faite pour résonner dans des grands espaces. C’était vraiment une consécration", raconte la chanteuse franco-américaine. 

Parenthèse solo  

Santa, Samanta Cotta de son vrai nom, a décidé de changer complètement de registre pour son premier EP solo, en français cette fois-ci. Pour elle, il était urgent d'écrire cet album qui est une "compilation de toutes [ses] failles"Cette parenthèse lui permet d'évoquer plus facilement ses sentiments intimes et sa vision du monde. Santa avoue que cet EP est une autre facette d'elle qu'elle explore. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par SANTA (@jesuissanta999)

Néo-variété 

La chanteuse de 28 ans définit son album 999 comme de la néo-variété. "Je m'inspire beaucoup de la variété française old school comme Véronique Sanson, Michel Berger ou encore Daniel Balavoine", se confie t-elle. Avec une mère américaine et rockeuse, Santa a connu la chanson française sur le tard mais elle s'y retrouve beaucoup désormais. A travers ses morceaux, elle apporte de la modernité et de la fraîcheur à la variété tout en rendant hommage aux plus grandes voix de ce genre. 

Dans cet EP, on voyage, on passe d'une ballade intimiste au piano, Popcorn Salé, à une chanson plus rock, Paris en août, avec des guitares qui saturent : "dans ce morceau, il y a de l’énergie et de la rage et je pense que la guitare est le bon moyen de l’exprimer. Cette chanson est aussi le fait de reprendre le pouvoir sur ses émotions", détaille Santa. Et puis il y a Qui a le droit, un questionnement intime qui, peu à peu, devient universel, accompagné d'une belle mélodie. 

Le titre de l'album : 999, "c'est le choix du bon côté". "Ce nom est venu instinctivement... 666 c'est le Mal, et 999, c'est Santa, le Bien", ajoute l'artiste. 

Un nouvel opus et une tournée 

"Je vais là où je m’amuse. Je n’avais aucune attente pour cet album mais le nombre de messages positifs donnent envie de retenter l’expérience, peut-être". En attendant, Santa donne son premier concert solo au festival Paris Paradis le 16 septembre dans le parc de la Villette.  Et avec son groupe Hyphen Hyphen, elle reprend une tournée européenne dans quelques semaines et sort un troisième album en janvier. Des rendez-vous à ne pas manquer. 

Album "999" (Warner) disponible le 9 septembre - Santa en concert solo au festival Paris Paradis le 16 septembre au Parc de la Villette 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rock

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.