Richard Anthony, la mort d'une icône yé-yé

Le chanteur s'est éteint ce lundi 20 avril. Il avait 77 ans. France 3 revient sur sa carrière.

FRANCE 3

Richard Anthony s'en est allé ce lundi 20 avril. Il est décédé à l'âge de 77 ans. Une grande page de la musique française et de l'époque yé-yé se tourne avec sa disparition.

1962 : le chanteur sort "J'entends siffler le train", malgré le scepticisme de sa maison de disques. qui va devenir son plus grand succès. En juillet 2012, il confiait à France 3 : "Je suis allé voir le PDG de la boîte, une sorte de vieux lord anglais. Et à la fin, il a dit : (accent anglais) 'Très bien, si vous voulez vous casser le gueule, on va vous laisser vous casser le gueule !'". Pari gagnant.

Une icône de l'époque yé-yé

Richard Anthony avait un don pour trouver les bons titres anglo-saxons méconnus et pour les interpréter en français. Dans les années 1960, il devient une icône de l'époque yé-yé. Avec Johnny Hallyday, il est le plus gros vendeur de disques; il en écoulera 50 millions dans le monde.

Mais son succès s'essouffle dans les années 1970. Il est rattrapé par le fisc et ses divorces lui coûtent cher. Richard Anthony prend alors ses distances avec la musique mais fait parfois quelques retours teintés de nostalgie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Richard Anthony lors d\'un concert de la tournée \"Age tendre et têtes de bois\", le 13 novembre 2012 à Lyon (Rhône).
Richard Anthony lors d'un concert de la tournée "Age tendre et têtes de bois", le 13 novembre 2012 à Lyon (Rhône). ( MAXPPP)