Vidéo The Streets s’allie à Tame Impala, et Gorillaz à Peter Hook de New Order : deux collaborations inattendues du week-end

Quand Gorillaz s'adjoint les services du bassiste de New Order et que The Streets annonce son retour avec un duo en compagnie de Tame Impala, cela mérite un petit détour. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Saisie écran du clip "Aries" de Gorillaz publié en avril 2020. (JAMIE HEWLETT  SAISIE ECRAN YOUTUBE DU CLIP ARIES DE GORILLAZ)

Voici deux collaborations aussi inattendues que réjouissantes sorties ce week-end de Pâques et repérées pour vous.

The Streets et Tame Impala

Depuis son septième et dernier album Computers and Blues sorti en 2011, le rappeur anglais Mike Skinner alias The Streets, se fait rare, sortant quelques titres de façon désordonnée et au compte-gouttes. Call My Phone Thinking I’m Doing Nothing Better (M'appeler au téléphone en pensant que je ne fais rien de mieux) est donc déjà un petit événement en soi, et l’occasion de constater combien son accent cockney nous avait manqué. Le fait que l’Australien Kevin Parker alias Tame Impala soit invité, et même très présent au refrain, ajoute cette fois à la surprise et à l’excitation.



Dans le clip, Mike Skinner tente de joindre Kevin Parker à l’aide d’un téléphone portable Nokia d’un autre âge sur lequel est inscrit Social Distancing (Distanciation sociale). Mike Skinner se trouve dans une station de sports d’hiver, seul à bord d’une télécabine ou perché sur un sommet enneigé. A l’autre bout du fil, l’Australien Kevin Parker lui répond de sa voix psychédélique depuis un paysage urbain à palmiers qui ressemble à la Californie, "I was gonna call you back / I swear" ("J’allais te rappeler, je te jure").

La bonne nouvelle c’est que ce titre annonce une prochaine mixtape de The Streets promise pour le 10 juillet chez Island Records. Baptisée None of Us Are Getting Out Of This Life Alive (Aucun d’entre nous ne sortira de cette vie vivant), elle est constituée de douze duos, avec Kevin Parker donc, mais aussi avec Idles, Ms Banks, Rob Harvey et huit autres invités.

Gorillaz et Peter Hook de New Order

De son côté, le groupe de Damon Albarn Gorillaz a recruté Peter Hook de New Order pour Aries (Bélier, le signe du zodiaque), la troisième chanson publiée dans le cadre de sa playlist au long cours Song Machine lancée fin janvier. La basse de Hooky donne instantanément une couleur New Order prononcée à ce morceau.



Le titre est accompagné d’un clip animé réalisé comme toujours par Jamie Hewlett, dessinateur et metteur en image de ce groupe virtuel. La vidéo met en scène 2D et Murdoc roulant à bord d’une moto dans un paysage rougeoyant en négatif, comme figé. Il est question dans les paroles d’isolement mais s’agissant d’un thème récurrent chez Damon Albarn, impossible de dire si le texte a été écrit en temps de confinement, même si le clip se termine par le rappel par 2D des gestes barrière contre le coronavirus.

La série Song Machine, dont les chansons sortent de façon irrégulière, a déjà présenté deux titres : Momentary Bliss avec le rappeur Slowthai et le groupe Slaves, ainsi que Désolé  avec la chanteuse malienne Fatoumata Diawara. Avant le confinement, Damon Albarn avait indiqué que Schoolboy Q et Tame Impala (décidément omniprésent) étaient au nombre des prochaines collaborations déjà en boîte.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.