Le rappeur américain A$AP Rocky renvoyé devant un tribunal en Suède pour violences

Le rappeur américain a été arrêté début juillet à Stockholm après une bagarre quelques jours plus tôt dans les rues de la capitale suédoise.

Le rappeur ASAP Rocky pendant la Fashion Week à New York le 8 septembre 2012.
Le rappeur ASAP Rocky pendant la Fashion Week à New York le 8 septembre 2012. (ANDREW BURTON / REUTERS)

C'est une affaire très médiatisée qui a mobilisé le milieu du hip-hop et jusqu'au président américain Donald Trump. La justice suédoise a annoncé, jeudi 25 juillet, le renvoi devant un tribunal du rappeur américain A$AP Rocky et de deux membres de son entourage pour violences après une rixe fin juin à Stockholm.

"J'ai décidé de mettre en accusation les trois personnes soupçonnées d'agression, estimant que les faits étaient constitutifs d'un délit en dépit des arguments de défense faisant valoir une situation de légitime défense face aux provocations" du plaignant, a indiqué le procureur en charge de l'instruction. La date du procès doit être fixée ultérieurement par le tribunal de Stockholm.

A$AP Rocky, 30 ans, de son vrai nom Rakim Mayers, a été placé en garde à vue le 3 juillet à l'issue d'un concert, en compagnie de trois autres personnes, après une bagarre, le 30 juin, dans les rues de la capitale suédoise. Le 5 juin, un tribunal a ordonné son incarcération au motif qu'il existait "un risque de fuite" à l'étranger. A$AP Rocky encourt jusqu'à deux ans de prison.