Le rappeur A$AP Rocky remis en liberté en attendant son jugement le 14 août

L'artiste américain était détenu en Suède depuis le début du mois de juillet. Il était jugé pour violences après une rixe fin juin à Stockholm.

Les journalistes devant la salle d\'audience au second jour du procès d\'A$ap Rocky, le 1er août 2019, à Stockholm
Les journalistes devant la salle d'audience au second jour du procès d'A$ap Rocky, le 1er août 2019, à Stockholm (FREDRIK PERSSON / TT NEWS AGENCY)

Le jugement sera rendu le 14 août. En attendant le verdict, la justice suédoise a annoncé, vendredi 2 août, la remise en liberté du rappeur américain A$AP Rocky, qui comparaissait pour violences après une rixe fin juin à Stockholm. Plus tôt dans la journée, la défense avait réclamé l'acquittement de l'artiste, plaidant la légitime défense, tandis que le parquet a requis six mois de prison ferme à son encontre.

Le rappeur a été mis en garde à vue le 3 juillet après un concert, en compagnie de 3 autres personnes ,après une bagarre dans les rues de Stockholm. Le 5 juin, le tribunal a ordonné son incarcération, arguant d'un "risque de fuite" à l'étranger. Donald Trump a pris fait et cause pour le rappeur, tweetant à plusieurs reprises des messages exigeant sa libération. Et le président n'a pas tardé à saluer cette décision sur Twitter :