Le groupe de rap les Fugees annonce une tournée de reformation surprise qui passe par Paris en décembre

On ne les attendait plus mais les Fugees ont pourtant recollé les morceaux pour une tournée d'une dizaine de dates, dont une prévue à la Défense Arena en décembre prochain. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le groupe de rap américain Fugees (de gauche à droite Wyclef Jean, Lauryn Hill et Pras Michel), pose en backstage au World Music Theater, Tinley Park, Illinois, (Etats-Unis) le 6 août 1996. (PAUL NATKIN / GETTY IMAGES)

Après des années sans nouvelles, le groupe de rap américain les Fugees vient d'annoncer une tournée surprise d’une dizaine de dates, qui fera halte à Paris le 4 décembre 2021 à La Défense Arena.

Les places sont mises en vente vendredi 24 septembre à 10h mais les préventes ont déjà commencé sur le site de Live Nation.

Célébrer les 25 ans de l'album "The Score"

Composé de Lauryn Hill, Wyclef Jean et Pras Michel, le trio s’est imposé dans les années 90 avec deux albums, Blunted on reality (1994) puis The Score (1996), triomphe international débordant de hits (dont Ready or Not et Killing Me Softly emprunté à Roberta Flack) qui leur a valu deux Grammy Awards et dont ils disent aujourd'hui vouloir célébrer les 25 ans sur scène.

Après une mise en jambes en petit comité à New York cette semaine, les Fugees débuteront leur tournée le 2 novembre à Chicago et sillonneront les Etats-Unis avant de venir en décembre à Paris, Londres, et possiblement au Ghana et au Nigéria.

Offrir au monde "un exemple de réconciliation"

Alors que le groupe, séparé en 1997 puis brièvement reformé entre 2004 et 2006, était au point mort depuis lors, la chanteuse Lauryn Hill a indiqué dans un communiqué avoir décidé "d'honorer ce projet important, son anniversaire et les fans qui ont apprécié la musique, en créant une plateforme pacifique où nous pourrions nous unir, jouer la musique que nous aimions et donner un exemple de réconciliation au monde."


De son côté, Wyclef Jean a déclaré : "Mon premier souvenir (avec les Fugees NDLR) est que nous nous sommes promis, dès le départ, de ne pas faire que de la musique, mais de créer un mouvement. Nous serions une voix pour ceux qui ne sont pas entendus, et en ces temps difficiles, je suis reconnaissant une fois de plus à Dieu de nous avoir réunis.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rap

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.