Découvrez le rap délicat inspiré du cinéma de Rohmer de Charline Mignot

La jeune chanteuse du groupe "Vendredi sur mer" était sur la scène du festival "Chauffer dans la noirceur". 

Charline Mignot du groupe \"Vendredi sur mer\"
Charline Mignot du groupe "Vendredi sur mer" (PHOTO PHILIPPE JUSTE / MAXPPP)

Un drôle de nom, une identité franchement écolo, une programmation composée de jeunes pousses, le festival "Chauffer dans la noirceur" referme sa 27e édition avec plein de nouveaux noms sur les playlist. Parmi eux, Charline Mignot et son projet "Vendredi sur Mer" qui distille un rap créatif. Et ce soir-là, c'est face à la mer qu'elle a chanté. 

"Vendredi sur mer" : un récit de plusieurs vies

Lascive et sensuelle, Charline Mignot, alias "Vendredi sur mer", sait chanter le mot chagrin et les ratages de la vie. Des paroles écrites au cordeau chantées sur des rythmes électro, chaque chanson est une mini autobiographie de sa vie. Un chanter-parler qui mêle des univers cinématographiques et la poésie. "Il y a plein d'influences différentes qui vont du cinéma de Rohmer aux BO italiennes des années 70", explique la musicienne.

Youtube / Vendredi sur mer

Issue de la photographie et des arts visuels, la jeune musicienne suisse, vient tout juste de sortir son premier album électro-pop, "Premiers émois". Un album rose pâle, qu'elle emmène tout l'été sur la route des festivals.

Pochette du disque \"Premiers émois\" de Vendredi sur mer 
Pochette du disque "Premiers émois" de Vendredi sur mer  (C. Vignot / Vendredi sur Mer)

La tournée de "Vendredi sur mer"

-le 20 juillet au festival les Vieilles Charrue de Carhaix

-le 23 juillet au théâtre Silvain à Marseille

-le 25 août à Namur (Belgique)

-le 31 août aux Francomanias de Bulle (Suisse)