"Call Me If You Get Lost" : Tyler, The Creator sort un album purement rap après ses digressions pop

Le sixième album du rappeur, Tyler, The Creator est sorti ce vendredi 25 juin, deux ans après l'album à succès "Igor". Un univers décalé, des ambiances jazz et des invités de renom, cet album marque un retour au rap de ses débuts avec toujours une recherche de nouvelles sonorités.

Article rédigé par
Leela Badrinath - franceinfo Culture
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Couverture de l'album du rappeur Tyler, The Creator, intitulé Call Me If You Get Lost, disponible le 25 juin 2021 (TYLER, THE CREATOR / TWITTER)

Tyler, The Creator, rappeur originaire de Californie, a sorti vendredi 25 juin, son sixième projet intitulé Call Me If You Get Lost (Appelle moi si tu te perds). Il l'avait annoncé mercredi 16 juin avec la sortie du titre LUMBERJACK accompagné d'un clip. Sur Twitter, les fans se sont réjouis du retour de l'artiste qui s'était fait plutôt discret depuis la sortie de son dernier album IGOR, en 2019. "C’est incroyable, le mix, l’enchaînement des tracks... tu as l’impression d’écouter une seule chanson et pourtant il y a 16 titres" détaille avec admiration ORap sur Twitter.

Principal fondateur du label Odd Future en 2007, Tyler, The Creator s'inscrit dans le courant du hip-hop alternatif. Dix ans après la sortie de son premier album Goblin, à l'ambiance plutôt sombre et dérangeante, qui retranscrivait les dialogues du rappeur avec son psychiatre imaginaire, Call Me If You Get Lost témoigne de l'évolution permanente de l'artiste.

Retour au rap après "IGOR"

Dans son dernier album intitulé IGOR, qui avait connu un immense succès et remporté le prix de "meilleur album de rap" aux Grammys en 2020, Tyler, The Creator avait surtout misé sur la musicalité et le chant. Il avait même déploré la distinction des Grammys, catégorisant lui-même son album comme appartenant davantage au genre pop qu'au rap. 

Call Me If You Get Lost apparait donc comme un retour de l'artiste vers le rap pur et simple. Alternant des morceaux rythmés et aggressifs tels que LEMONHEAD en featuring avec le rappeur 42 Dugg, on retrouve aussi des inspirations soul, funk et jazz déjà présentes dans ses albums précédents, notamment dans Flower Boy sorti en 2017 où déjà il incorporait des instruments à vent et des chœurs en fond.

L'album est également riche en collaborations avec des rappeurs renommés tels que Lil Wayne et Lil Uzi Vert ou encore les chanteurs Pharrell Williams et Brent Faiyaz. Ayant été conçu comme une œuvre à part entière, Call Me If You Get Lost est composé de seize morceaux qui s'enchaînent et s'imbriquent les uns dans les autres.

Deux clips sortis en avant-première

Le 9 juin dernier sont apparues dans certaines grandes villes telles que Los Angeles, Londres, Paris et Berlin de grandes affiches publicitaires avec l'inscription "Call Me If You Get Lost" suivie d'un numéro de téléphone. Le numéro menait vers une hotline diffusant une conversation entre Tyler et sa mère. Il s'agissait en réalité d'un extrait du morceau MOMMA TALKS pour la promotion de l'album.

Le rappeur a ensuite sorti le clip du titre LUMBERJACK le 16 juin, puis WUSYANAME le 22 juin, trois jours avant l'album. Dans ces vidéos réalisées par Tyler sous le nom de son alter ego Wolf Haley, on peut retrouver l'univers visuel de l'artiste : un style rétro, décalé et onirique qui rappelle celui du cinéaste Wes Anderson. Chapeau en fourrure, imprimé léopard et vernis à ongle, il incarne son nouveau personnage "Sir Baudelaire", un riche dandy excentrique auquel est consacré le premier morceau de l'album. Dans ce sixième opus, Tyler, The Creator continue donc de se réinventer en toute indépendance d'esprit.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rap

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.